H-Cup - Ulster Rugby - 10/01/2014

Compte rendu du match

Encourageant
 
Soyons clair, ce match est loin, très loin même d’être le plus important de la saison, et c’est le moins que l’on puisse dire. Déjà éliminés, et avec un effectif assez largement remanié, nos Cistes se déplacent sur la pelouse de l’Ulster sans grands espoirs. La seule ambition ce soir, est de jouer jusqu’au bout, de ne rien lâcher, sous peine de prendre une déculottée, mais aussi car cet état d’esprit, le MHR en aura bien besoin pour la fin de la saison.
 
Et malgré un début de match plutôt en faveur de la province irlandaise, ce sont les montpelliérains, propres dans leur jeu qui inscrivent les premiers points de la rencontre sur une pénalité de Escande, lui malheureux dans cet exercice contre Brive. 0-3 après 7 minutes. Les ulstermen bien évidemment mettent la main sur le ballon, eux qui ont une qualification à aller chercher, mais la défense héraultaise est agressive et bien en place pour contrecarrer les offensives irlandaises dans ce premier quart d’heure. Et plus que de bien défendre, nos Cistes font plaisir à voir, enchainant les temps de jeux avec les gros dans le camp irlandais, faisant preuve d’une maîtrise et d’une sérénité pour le moins surprenante. Le MHR est bien loin de prendre le bouillon, même si l’Ulster est capable de créer le danger à tout moment. L’Ulster a du mal à déployer son jeu, et tape au pied pour tenter de déstabiliser la défense du MHR. Et à force de s’entêter à ce jeu là, l’ouvreur Paddy Jackson règle la mire, et dépose un amour de coup de pied dans la diagonale dans les bras de son troisième ligne aile Robbie Diack qui aplatit le premier essai du match, transformé par Pienaar. 7-3 après 25 minutes, puis 14-3 trois minutes plus tard après un nouveau coup de pied, cette fois-ci de Pienaar, mal réceptionné par Lucas Dupont, et récupéré par ce même Pienaar plein d’opportunisme, et qui sanctionne les petites erreurs héraultaises.
Regrettable tant les montpelliérains montraient un beau visage. Mais à la suite d’un départ de Beattie derrière une mêlée, Charles Géli s’extirpe d’un maul pour créer un point de fixation à 5 mètres de la ligne, dont profite Tchalé-Watchou pour plonger en en-but. Essai transformé par Escande et voilà le MHR qui revient à 4 points, 14-10. Et malgré une nouvelle pénalité de Pienaar à 5 minutes de la pause, nos Cistes continuent de tenir le ballon dans le camp adverse, sans s’affoler, et confirment leur bon état d’esprit. De quoi mettre l’Ulster encore une fois à la faute et rejoindre les vestiaires sur le score de 17-13. Première période très intéressante et surprenante de cette équipe héraultaise remaniée. Et très franchement, on s’en réjouit.
 
D’entrée de seconde période, Bustos perd sa liaison en mêlée, et offre une nouvelle opportunité à Pienaar d’aggraver la marque. Tentative réussie, et voilà le MHR mené de 7 points. Mais malgré tout, les montpelliérains tiennent la dragée haute à leurs hôtes, notamment en mêlée, pour obtenir une nouvelle pénalité, à nouveau convertie par Escande, très bon au pied ce soir. 20-16 après 50 minutes, et si une chose est sure, c’est que l’investissement des hommes du trio Galthié-Glas-Ledesma est irréprochable. Mais l’Ulster reste l’Ulster. Et en difficulté, les irlandais s’en remettent à leur grande spécialité, le jeu au pied. Un coup de tatane par dessus un ruck qui malheureusement lobe Eric Escande, et qui est récupéré par le pilier Afoa qui n’a plus qu’à plonger dans l’en-but pour inscrire le 3ème essai des siens. 27-16, et comme au match aller, les champions d’Europe 1999 font la différence grâce à leurs coups de pattes. Non, ce soir l’équipe la plus joueuse n’est pas récompensée. La fin de la rencontre se limite un jeu sans aucune imagination de la part de l’Ulster, caractérisé par une partie de ping-pong rugby, étrange pour une équipe en quête du bonus offensif. Plus rien ne sera marqué dans cette rencontre. 27-16 pour l’Ulster, et comme prévu nos Cistes s’inclinent. Mais les motifs d’espoir sont nombreux, et c’est bien ça qui compte. Une équipe remaniée qui a fait le jeu, et qui n’a pas à rougir de sa prestation elle qui aura longtemps fait douter son adversaire. Voilà l’état d’esprit que l’on veut voir, et que l’on veut revoir même. Et ce dès la semaine prochaine contre Trévise avant d’attaquer la dernière ligne droite d’une saison où tout est encore possible.
 
Adrien Lignières
 
 
Points Ulster :
Pénalités : Pienaar (36ème, 43ème)
Essais : Diack (24ème), Pienaar (27ème), Afoa (57ème)
Transformations : Pienaar (25ème, 28ème, 58ème)
 
Points MHR :
Pénalités : Escande (7ème, 40ème, 50ème)
Essais : Tchalé-Watchou (30ème)
Transformations : Escande (31ème)
 
Composition Ulster :
1. Tom Court (58ème : 17. Callum Black) – 2. Rory Best (70ème : 16. Rob Herring) – 3. John Afoa (61ème : 18. Declan Fitzpatrick) – 4. Johann Muller (62ème : 19. Iain Henderson) – 5. Dan Tuohy – 6. Robbie Diack – 7. Chris Henry (70ème : 21. Sean Doyle) – 8. Nick Williams (40ème : 20. Roger Wilson) – 9. Ruan Pienaar – 10. Paddy Jackson – 11. Craig Gilroy (55ème : 23. Michael Allen) – 12. Luke Marshall – 13. Darren Cave – 14. Andrew Trimble – 15. Jared Payne
 
Composition MHR :
1. Na’ama Leleimalefaga (62ème : 17. Mischa Nariashvili) – 2. Charles Géli – 3. Maximiliano Bustos (62ème : 18. Paea Fa’anunu) – 4. Mickaël De Marco – 5. Robins Tchalé-Watchou (78ème : 19. Mickaël Ivaldi) – 6. Kélian Galletier (4ème : 20. Fred Quercy) – 7. Alexandre Bias – 8. Johnnie Beattie – 9. Eric Escande – 10 Enzo Selponi (38ème : 21. Benoit Paillaugue) – 11. Lucas Dupont – 12. Thomas Combezou – 13. Anthony Tuitavake – 14. Yohann Artru (40ème : 23. Timoci Nagusa) – 15. Anthony Floch (59ème : 22. Pierre Bérard)