Top14 - Biarritz - 08/09/2012

Compte rendu du match

Montpellier voyage mal

Après une entame de jeu brouillonne de la part des deux équipes, où les mêlées se multiplient amenant leur lot de pénalités, Barraque règle la mire pour passer une première pénalité (18ème) après trois tentatives ratées. Montpellier tente mais multiplie les fautes de main et ne parvient pas à bonifier ses offensives par le jeu. Du coup, François Trinh-Duc prend ses responsabilités pour porter le score à 3 partout grâce à un drop (36ème). A cause d’une conquête chahutée, pénalisés en mêlée et contrés en touche, les montpelliérains manquent de ballons et quittent logiquement leurs adversaires à la pause sur un score de parité. Au retour, Montpellier joue à se faire peur lorsque sur une tentative de drop de Trinh-Duc, contrée, les biarrots manquent de filer à l’essai. Les approximations se multiplient par la suite. Sur une énième mêlée pénalisée, Peyrelongue, rentré en jeu à la place de Barraque, passe trois nouveaux points (50ème) et Biarritz mène 6 à 3. A la 53ème minute, le carton jaune plus que sévère infligé à Timoci Nagusa place les montpelliérains dans une situation délicate. Immanquablement, sur l’action qui suit les biarrots écartent et en bout de ligne Ngwenya offre l’essai à Ian Balshaw (55ème). Peyrelongue transforme et Biarritz mène 13 à 3. Rien ne va plus quand à la 58ème minute Thomas Combezou écope d’un carton jaune à nouveau discutable, Montpellier joue à 13 contre 15... Lorsque Nagusa rentre on se dit que Montpellier peut relever la tête, les essais consécutifs de Guyot (65ème) et Lesgourgues (66ème) et les deux transformations de Peyrelongue enterrent les derniers espoirs de victoire héraultais. La réaction d’orgueil des Cistes intervient à la 79ème minute, derrière une mêlée enfin stable, Trinh-Duc glisse un coup de pied dans le dos des biarrots pour Thomas Combezou qui réduit légèrement l’écart. 27 à 8 score final, une défaite et une performance frustrante. Dans une semaine face à l’épouvantail toulonnais, les montpelliérains devront relever la tête.

Texte: Damien Gozioso

Composition MHR :

1. Yvan Watremez (32ème : 17. Mikheil Nariashvili ; 68ème : 16. Fabien Dorey) – 2. Mickael Ladhuie (20ème : 23. Rassie Van Vuuren) – 3. Vincent Pelo (68ème : 1. Yvan Watremez) – 4. Thibault Privat (52ème : 18. Drickus Hancke) – 5. Mamuka Gorgodze – 6. Fulgence Ouedraogo / Capitaine – 7. Alexandre Bias – 8. Alex Tulou – 9. Julien Tomas – 10. François Trinh-Duc – 11. Yoan Audrin (56ème : 22. Yohann Artru) – 12. Paul Bosch (72ème : 20. Benoît Paillaugue) – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa – 15. Jean-Baptiste Peyras (66ème : 21. Pierre Bérard)

Composition BO :

1. Johannes Blaauw (47ème : 17. Fabien Barcella) – 2. Arnaud Héguy (71ème : 16. Benoît August) – 3. Eugene Van Staden (59ème : 23. Benedict Broster) – 4. Jérôme Thion – 5. Erik Lund (42ème : 18. Pelu Ian Taele ; 63ème : 19. Benoît Guyot) – 6. Magnus Lund – 7. Wenceslas Lauret – 8. Raphaël Lakafia – 9. Yann Lesgourgues – 10. Jean-Pascal Barraque (46ème : 20. Julien Peyrelongue) – 11. Aled Brew – 12. Damien Traille / Capitaine – 13. Charles Gimenez – 14. Takudza Ngwenya – 15. Ian Balshaw

Points MHR :

Essai : Thomas Combezou : 79ème

Drop : François Trinh-Duc : 36ème

Points BO :

Pénalités : Jean-Pascal Barraque : 18ème ; Julien Peyrelongue : 50ème

Essais : Ian Balshaw : 55ème ; Benoît Guyot : 65ème ; Yann Lesgourgues : 66ème

Transformations : Julien Peyrelongue : 56ème, 65ème, 66ème

Avertissement MHR :

53ème : Timoci Nagusa

58ème : Thomas Combezou

 

 

Vidéos