Top14 - Castres - 29/09/2012

Compte rendu du match

 

Forts de leur succès bonifié face à Bordeaux-Bègles la semaine passée, les Montpelliérains espèrent légitimement confirmer face à une équipe Castraise corrigée, elle, par l’ogre Toulonnais. L’infirmerie de la première ligne commence à désemplir, de bon augure au regard de l’intense combat qu’a l’habitude de proposer l’équipe Tarnaise.
Le coup de sifflet est donné sous la pluie. Cela n’empêche pas les deux équipes d’ouvrir le jeu. Les offensives restent stériles mais Montpellier domine dans l’occupation. C’est pourtant Castres qui ouvre le score sur une pénalité de Kockott (16ème). Montpellier garde la possession sans parvenir à scorer. Les efforts finissent par payer et Escande remet les deux équipes à égalité  sur pénalité (30ème). Montpellier manque de prendre l’avantage trois minutes plus tard. Mamuka Gorgodze s’effondre dans l’en-but sur une pénalité jouée rapidement. L’arbitre reproche au Géorgien d’avoir rampé pour atteindre la ligne et refuse l’essai. Sur la sirène Kockott passe une nouvelle pénalité. La possession et l’occupation ont clairement été en faveur de Montpellier mais c’est bien Castres qui mène 6 à 3 à la pause.
Le match reprend et la pluie redouble d’intensité. Kockott ajoute trois points sur pénalité (43ème) alors que le jeu perd en qualité. Les ballons sont glissants et les deux équipes peinent à donner du rythme à la partie. Kockott se charge d’enquiller une autre pénalité (57ème) et Castres creuse l'écart, 12 à 3. Montpellier réplique rapidement par Paillaugue (59ème) et, à la 65ème, sur une chandelle opportune sous une pluie battante, Shontayne Hape inscrit un essai, transformé par Paillaugue. Montpellier reprend les devants 13 à 12. Dans la foulée Benoît Paillaugue passe une pénalité puis une autre (76ème) pour donner un peu d’air aux locaux...
Victoire finale pour Montpellier, 19 à 12. « C’est bon pour le moral » crachent les amplis du Stade Yves du Manoir, on ne dira pas le contraire !
 
Texte: Damien Gozioso
Photos: Fabrice Chort
 
Composition MHR :
1. Nahuel Lobo (47ème : 17. Yvan Watremez) – 2. Mickaël Ladhuie (53ème : 16. Rassie Van Vuuren) – 3. Giorgi Jgenti (55ème : 23. Maximiliano Bustos) – 4. Aliki Fakaté (78ème : 18. Mickaël De Marco) – 5. Thibaut Privat (63ème : 19. Alexandre Bias) – 6. Fulgence Ouedraogo / Capitaine – 7. Mamuka Gorgodze – 8. Alex Tulou – 9. Eric Escande (47ème : 20. Benoît Paillaugue) – 10. François Trinh-Duc – 11. Yoan Audrin – 12. Shontayne Hape – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa (75ème : 21. Matthew Carraro) – 15. Pierre Bérard
 
Composition CO :
1. Yannick Forestier (77ème : 17. Mihaita Lazar) – 2. Mathieu Bonello (60ème : 16. Brice Mach) – 3. Karena Wihongi (21ème : 23. Michael Coetzee) – 4. Christophe Samson – 5. Rodrigo Capo Ortega – 6. Jan de Bruin Bornman (73ème : 18. Piula Faasalele) – 7. Yannick Caballero – 8. Iosefa Tekori / Capitaine – 9. Rory Kockott – 10. Pierre Bernard – 11. Marc Andreu – 12. Thomas Sanchou – 13. Romain Cabannes – 14. Marcel Garvey (69ème : 21. Romain Martial) – 15. Romain Teulet
 
Points MHR :
Pénalités : Eric Escande : 30ème ; Benoît Paillaugue : 59ème, 68ème, 76ème
Essai : Shontayne Hape : 65ème
Transformation : Benoît Paillaugue : 66ème
 
Points CO :
Pénalités : Rory Kockott : 16ème, 40ème, 43ème, 57ème
Photos
Vidéos