Top14 - Mont de Marsan - 30/03/2013

Compte rendu du match

 Et de 2 ! 

Montpellier continue sa tournée des stades de promus puisqu’après Lesdiguières à Grenoble, c’est le stade Guy Boniface de Mont-de-Marsan qui attend les Montpelliérains. Officiellement relégués lors de la dernière journée, les Montois jouent maintenant libérés. Conscient qu’un faux pas serait plus que problématique, le MHR présente une équipe très compétitive. A une semaine du ¼ de finale de Coupe d’Europe, la victoire permettrait de prendre confiance et de préparer au mieux le déplacement à Clermont.
 
Juste après avoir récupéré le coup d’envoi les montois sont pénalisés, en bonne position, Martin Bustos Moyano ajuste les poteaux, déjà 3-0. Montpellier n’est pas forcément dominateur en début de match et pourtant, Bustos Moyano passe une deuxième pénalité sanctionnant l’indiscipline des Landais. Sur une perte de balle de Mont-de-Marsan, Trinh-Duc joue le turn-over à merveille, dépose trois défenseurs et pointe pour la première fois dans l’en-but adverse. Face aux poteaux, Bustos Moyano transforme, 13 à 0 après 10 minutes. Montpellier continue son entame parfaite, sur une mêlée Trinh-Duc sert Lucas Amorosino qui, lancé dans l’intervalle, marque le deuxième essai. Bustos Moyano passe la transformation, 20 à 0. Les Montois réagissent en cherchant la pénaltouche et sont récompensés par l’essai de Lewaravu parti au ras. Antoine Vignau-Tuquet convertit la transformation si bien qu’après 20 minutes, le score est de 20 à 7. Les Montois continuent sur leur lancée et Antoine Vignau-Tuquet passe une pénalité, 20 à 10. Montpellier remet les choses dans l’ordre et Bustos Moyano passe une pénalité gagnée sur mêlée, 23 à 10 à la demi-heure de jeu. Mont-de-Marsan met Montpellier à la faute et Mamuka Gorgodze reçoit un carton jaune. Les Landais jouent une série de mêlée à 5 mètres de l’en-but des Cistes, poussent encore Montpellier à la faute, on craint l’essai de pénalité mais le MHR ne cède pas. Finalement, les équipes se séparent à la pause sur le score de 23 à 10.
 
A peine trois minutes de jeu en deuxième période et les deux talonneurs échangent des coups de poing, l’arbitre de touche conseille M. Péchambert qui décide de sortir le carton rouge pour Grobler et Géli. Le jeu peine à se relancer et les deux équipes échangent de longs coups de pied. François Trinh-Duc tape dans un ballon échappé et, 80 mètres plus loin, Ouedraogo plonge sur le ballon, Hamish Gard le relève et aplatit son premier essai pour son premier match en tant que titulaire ! Bustos Moyano continue son sans faute et Montpellier se donne de l’air, 30 à 10. Les joueurs peinent à se concentrer sur le jeu, à l’image d’Aliki Fakaté qui reçoit un carton jaune pour un croche-pied. Mamuka Gorgodze vient de revenir mais Montpellier se retrouve à nouveau en infériorité pour dix minutes... Les deux équipes s’illustrent plus par leur indiscipline que par leur efficacité. Montpellier ne montre plus grand-chose et Mont-de-Marsan en profite, sur une passe au pied, Julien Cabannes marque le deuxième essai Montois, transformé, 30 à 17. Montpellier pousse pour inscrire encore un ou deux essais, à la recherche du bonus mais la précipitation fait commettre des fautes de mains qui empêchent le MHR de scorer. Les dix dernières minutes seront une succession d’en-avants et de ballons mal négociés. Le score ne bouge plus, victoire des Cistes 30 à 17.
 
La victoire finale est là même si tout n’a pas été parfait. Le point de bonus a pu être espéré pendant un temps mais malheureusement, le manque de maîtrise n’a pas permis de ramener cinq points du déplacement dans les Landes. Montpellier enchaîne une deuxième victoire à l’extérieur pendant que Perpignan a été tenu en échec à domicile. Le MHR respire un peu mieux dans la course aux phases finales. Place maintenant à l’ASM pour le ¼ de finale de Coupe d’Europe, grande première pour le MHR. On a hâte d’y être !
 
Texte: Damien Gozioso
Photos: Max Berullier
 
Composition MHR :
1. Yvan Watremez (59ème : 17. Nahuel Lobo) – 2. Charles Géli – 3. Maximiliano Bustos (66ème : 23. Giorgi Jgenti) – 4. Aliki Fakaté – 5. Thibaut Privat (60ème : 20. Drikus Hancke) – 6. Fulgence Ouedraogo – 7. Mamuka Gorgodze (60ème : 19. Alexandre Bias) – 8. Alex Tulou (60ème : 18. Johnnie Beattie) – 9. Julien Tomas (21ème : 20. Benoît Paillaugue) – 10. François Trinh-Duc – 11. Martin Bustos Moyano (50ème : 16. Agustin Creevy) – 12. Hamish Gard (72ème : 22. Yoan Audrin) – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa – 15. Lucas Amorosino
 
Composition MdM :
1. Alexandre Menini (59ème : 17. Julian Fiorini) – 2. Pieter Grobler – 3. Sébastien Ormaechea (31ème : 23. Mathieu Guidicelli) – 4. Philipus Liebenberg (55ème : 18. Berend Botha) – 5. Wame Lewaravu – 6. Johannes Britz (55ème : 16. Julien Janaudy) – 7. Vassili Bost – 8. Haisini Taulanga (40ème : 19. Julien Tastet) – 9. Beñat Arrayet – 10. Antoine Vignau-Tuquet (77ème : 22. Yohann Durquet) – 11. Julien Cabannes – 12. Daniele Baleinadogo (66ème : 21. Tamaz Mchedlidze) – 13. Baptiste Chedal – 14. Martin Jagr – 15. Thibault Duvallet
 
Points MHR :
Pénalités : Martin Bustos Moyano : 2ème, 8ème, 30ème
Essais : François Trinh-Duc : 9ème ; Lucas Amorosino : 16ème ; Hamish Gard : 45ème
Transformations : Martin Bustos Moyano : 9ème, 17ème, 46ème
 
Points MdM :
Pénalité : Antoine Vignau-Tuquet : 24ème
Essais : Wame Lewaravu : 20ème ; Julien Cabannes : 61ème
Transformations : Antoine Vignau-Tuquet : 20ème, 62ème
 
Carton jaune MHR :
Mamuka Gorgodze : 35ème, Aliki Fakaté : 46ème
 
Carton rouge MHR :
Charles Géli : 43ème
 
Carton rouge MdM :
Pieter Grobler : 43ème
Photos