Top14 - Racing Metro 92 - 06/10/2012

Compte rendu du match

 


« LA PASSE DE TROIS POUR MONTPELLIER ! »

 
Le match face au Racing-Métro peut constituer un premier tournant de la saison pour le MHR. Contre un adversaire qui lui réussit peu à l’extérieur, Montpellier doit prouver sa capacité à enchaîner. A la clé, la possibilité de s’accrocher au bon wagon en tête du Top 14 et une préparation sereine avant la H Cup...
Temps pluvieux sur Colombes et logiquement, le jeu a du mal à se débrider. Pour preuve, les premiers points ne sont inscrits qu’à la 25ème minute par Benoît Paillaugue sur pénalité. Avant cela, Montpellier gaspille quelques munitions importantes en touche mais semble à l’inverse plutôt dominateur dans le secteur de la mêlée. Comme le Racing-Métro se montre tout aussi maladroit, la partie est équilibrée. Rien de plus à se mettre sous la dent lors de la première mi-temps, Montpellier regagne les vestiaires en menant sur le score de 3 à 0.
A la reprise, le Racing bénéficie immédiatement d’une pénalité que convertit Machenaud, les deux équipes se retrouvent dos-à-dos (42ème). Le Racing prend même l’avantage après une nouvelle pénalité de Machenaud (47ème). Le jeu, comme en première période, s’équilibre et Montpellier doit s’employer pour développer son jeu face au vent. La mêlée montpelliéraine est récompensée par une pénalité que passe Paillaugue et les deux équipes sont de nouveau à égalité (53ème). Le match vire au duel de buteurs et Machenaud permet au Racing de reprendre les commandes 9 à 6 (57ème). Comme souvent dans ces conditions, les détails comptent : sur un dégagement contré par Bias, ce dernier marque un essai important. Paillaugue transforme et Montpellier mène 13 à 9 (59ème). Paillaugue passe une nouvelle pénalité et Montpellier prend un avantage décisif (62ème). Machenaud permet au Racing de rester à portée avec une quatrième pénalité (67ème). Dans les dernières minutes, le Racing pousse sans parvenir à finir ses actions, les Cistes tentent d’audacieuses relances plutôt que de renvoyer l’adversaire dans son camp. Sans conséquence puisque le MHR s’impose finalement 16 à 12, troisième victoire consécutive pour Montpellier qui a fait preuve de réalisme, une qualité qu’on ne lui connaissait pas jusqu’alors. Montpellier enchaine et se retrouve 4ème au classement, autant dire qu’à une semaine du début de la H Cup, le moral est au beau fixe !
 
Damien Gozioso
Crédits photos : Racing Métro 92
 
 
 
Composition MHR :
1. Yvan Watremez – 2. Rassie Van Vuuren (40ème : 16. Mickaël Ladhuie) – 3. Giorgi Jgenti (59ème : 23. Maximiliano Bustos) – 4. Drikus Hancke (51ème : 19. Alexandre Bias) – 5. Aliki Fakaté (51ème : 18. Thibaut Privat) – 6. Fulgence Ouedraogo / Capitaine – 7. Mamuka Gorgodze – 8. Alex Tulou – 9. Benoît Paillaugue – 10. François Trinh-Duc – 11. Yoan Audrin – 12. Shontayne Hape – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa – 15. Pierre Bérard
 
Composition RM 92 :
1. Eddy Ben Arous (63ème : 17. Andrea Lo Cicero) – 2. Dimitri Szarzewski – 3. Luc Ducalcon (54ème : 23. Benjamin Sa) – 4. Karim Ghezal – 5. François Van der Merwe (65ème : 18. Fabrice Metz) – 6. Antoine Battut (61ème : 19. Masi Matadigo) – 7. Bernard Le Roux – 8. Jacques Cronje / Capitaine – 9. Maxime Machenaud – 10. Mathieu Bélie (58ème : 21. Olly Barkley) – 11. Julien Saubade (64ème : 20. Sébastien Descons) – 12. Fabrice Estebanez – 13. Alexandre Dumoulin (40ème : 22. Mirco Bergamasco) – 14. Sereli Bobo – 15. Benjamin Fall
 
Points MHR :
Pénalités : Benoît Paillaugue : 25ème, 53ème, 62ème
Essai : Alexandre Bias : 58ème
Transformation : Benoît Paillaugue : 59ème
 
Points RM 92 :
Pénalités : Maxime Machenaud : 42ème, 47ème, 57ème, 67ème
 
 

 

Photos
Vidéos