Top14 - Stade français - 18/08/2012

Compte rendu du match

 

C’est sous une chaleur étouffante que les deux équipes lancent le coup d’envoi de la saison dans un Stade Charléty bien vide en ce mois d’août.
 
Ce sont les Parisiens qui entrent le mieux dans la partie même si, en ce début de rencontre, leurs offensives restent bloquées aux 35 mètres et que les pénalités tentées par Dupuy demeurent infructueuses. A la 6ème minutes, Na’ama Leleimalefaga sort sur blessure et Yvan Watremez le remplace. Les fautes se succèdent et Dupuy ouvre finalement la marque à la 12ème. Benoît Paillaugue recolle au score à la 21ème puis donne l’avantage à son équipe à la 26ème et à la 28ème suite à une faute parisienne. Jérôme Porical ramène la marque à 6-9. La domination est montpelliéraine mais c’est sans compter sur une faute au sol de Fulgence Ouedraogo à la 38ème qui l’envoie sur le banc pour 10 minutes. Jérôme Porical tape la pénalité et la rentre. A la mi-temps, les deux équipes se séparent à égalité.
 
Au coup de sifflet de la seconde mi-temps, une superbe percée d’Olivier Missoup permet à Pascal Papé d’aplatir mais l’essai est refusé. Sur l’action, Jean-Baptiste Peyras commet une faute qui l’envoie, lui aussi, sur le banc. Les Cistes se retrouvent à 13 contre 15 et permet au Parisiens de s’envoler au score, d’abord par une pénalité marquée par Jérôme Porical puis par un essai transformé de Warwick. Le score est alors de 17-9 pour les Parisiens. Fulgence Ouedraogo revient sur le terrain mais le rythme du jeu a baissé et les Cistes payent les efforts fournis en infériorité numérique. Malgré tout, suite à une pénalité ratée de Benoît Paillaugue, Vincent Pelo aplatit en force derrière les poteaux. Les Montpelliérains grattent le point de bonus défensif mais c’est sans compter sur l’essai de Bonfils à la 73ème. Porical ne tremble pas et transforme. Une dernière pénalité vient aggraver la marque. Le Stade Français remporte la partie sur le score de 32-16.
 Les Cistes repartent de Paris la besace vide de points. Gageons sur notre belle équipe et sa capacité à rebondir que cette mésaventure ne se reproduira pas le 25 août prochain à domicile face à Clermont pour la 2ème journée de Top14 !
 
Montpellier :
1 essai : Pelo (71’)
1 transformation : Paillaugue (71’)
3 pénalités : Paillaugue (21’, 26’, 28’)
 
Stade Français :
2 essais : Warwick (47’), Bonfils (73’)
2 transformations : Porical (47’, 73’)
6 pénalités : Porical (12’, 33’, 40’, 43’, 58’, 80’)
Photos
Vidéos