Saison 2011-2012

News

18ème journée: bordeaux Bègles - MHR

Lundi 20 Février 2012

 

Le Montpellier Hérault Rugby s'est imposé sur le terrain de Bordeaux Bègles, solide promu, signant ainsi sa cinquième victoire consécutive, et sa huitième lors des neuf dernières rencontres.
 
On pouvait s'attendre au pire ! On avait dit que les bordelais, montés en Top 14 cette saison, n'allaient pas être de simples figurants face au vice-champion de France. Ce sont ces mêmes bordelais qui marqueront leur territoire d'entrée de partie grâce à un essai du grand espoir de cette équipe Connor au bout de seulement 5 minutes de jeu. Piqués au vif, les Héraultais ont du répondant. Et le jeu du MHR se met en place, en balançant du jeu (trop ?), commençant par envoyer « péter » les gros dans l'axe et terminant avec les « gazelles » pour terminer le travail. La défense béglaise portée par une solidarité remarquable, finira par craquer après un renversement initié par Trinh-Duc, conclue par l'arrière argentin Amorosino. Les buteurs de chaque équipe termineront le travail avec un léger avantage pour les visiteurs. Malgré un début de mi-temps poussif, ce sont les hommes de Galthié qui mènent à la pause avec une conquête solide mais une touche défaillante. « On a subi en début de match car on a trop voulu jouer les ballons. Le jeu au pied s'imposait d'avantage... » confirme Bès.
 
Au retour des vestiaires, sur le score de 10-13, les Montpelliérains s'installent dans le camps des locaux, et scorent rapidement avec un essai de la fusée fidjienne Nagusa, bien décalé par une passe sur la pas de Francois Trinh-Duc. Le demi d'ouverture bordelais Lopez réduira la mise par trois pénalités contre une de Benoît Paillaugue. Mais les joueurs de Marc Delpoux n'abdiqueront pas. Oh non ! Et c'est encore l'ailier Connor qui transpercera le rideau défensif et finit derrière la ligne sans aucune opposition (26-23, 70°) et les voilà reprendre l'avantage à dix minutes de la fin de la rencontre. On nous promet donc une fin à suspens. On ne sera pas déçu... et à quatre minutes du sifflet final, Amorosino trouvait une touche à 5 mètres de la ligne. Ballon gagnée sur le lancé (le premier depuis le début de partie ô combien important) et le camion bleu se met en place pour aller à dame. A ce moment de la partie, les visiteurs mènent de deux petits points avant la transformation. Bustos Moyano, entré en jeu, la réussit (26-30, 77°). Un dernier sursaut des bordelais n'y fera rien.
 
La fiche technique:
1. Figallo (17. Leilemalefaga 50°) - 2. Creevy (16. Van Vuuren 58°) - 3. Jgenti (1. Figallo 54°) - 4. Hancke - 5. Privat (18. Fakate 61°) - 6. Ouedraogo (cap.) - 7. Martin (19. Gorgodze 48°) - 8. Tulou - 9. Paillaugue (20. Tomas 66°) - 10. Trinh-Duc - 11. Audrin - 12. Fernandez - 13. Bosch - 14. Nagusa (22. Bustos Moyano 69°)
15. Amorosino
 
Points marqués MHR :
3 essais Amorosino (32°) Nagusa (47°) Tulou (76°)
3 pénalités Paillaugue (20°,37°,66°)
2 transformations Paillaugue (34°, 48°),  Bustos Moyano (77°)
 
Points marqués UBB :
2 essais Connor (5°, 69°)
4 pénalités Lopez (22°,44°,53°,63°)
2 transformations Lopez (6°,70°)
 
Carton jaune MHR :
Bosch(21°, faute technique)