Saison 2011-2012

News

21ème journée: Castres Olympique - MHR

Lundi 26 Mars 2012

Les Montpelliérains n'ont pas réussi à rééditer l'exploit de la saison passée sur la pelouse de Pierre-Antoine. Là où Castres dominait, là où Montpellier subissait mais n'abdiquait pas, là où Bustos Moyano faisait un sans-faute et concrétisait chacune des incursions Héraultaises dans le camp Tarnais, tandis que Teulet voyait ses multiples tentatives passer à côté...

Cette année, c’est l'effet totalement inverse ! Le MHR domine mais n'arrive pas au bout de ses temps-forts face au réalisme froid des locaux et un Teulet (quasi) impeccable. « Castres travaille bien » prévenait Galthié. Oui, les hommes de Labit et Travers ont fait le boulot face à un concurrent direct aux barrages et privent leurs visiteurs du point de bonus défensif. Les Cistes, de leur côté, ont essayé. La mêlée a été performante mais la conquête reste perfectible et le secteur de la touche beaucoup trop fébrile.
 
Malgré cela, l'envie, la motivation et le jeu étaient bel et bien présents samedi après-midi mais n'auront pas suffi à inquiéter les locaux. « Oui on a des regrets... » confirme Didier Bès. Car on peut le dire, les visiteurs ont beaucoup tenté. « On a déplacé, on a produit, au final on se dit qu'on a mal négocié ce match » expliquait un Trinh-duc énervé.
 
La rencontre a tout de même été très équilibrée avec beaucoup de turnovers et de jeu. L'essai d'Amorisno en est la preuve, après un coup de pied dans la «boîte» pour son ailier-buteur Bustos Moyano qui sera le plus habile dans les airs pour récupérer le cuir et envoyer son pote Argentin à l'essai sur une action de 80 mètres. L'essai de Tulou, en toute fin de partie, ne changera rien à la donne. Le score final est de 27/18 pour Castres.
 
Le Montpellier Hérault Rugby rentre donc les valises vides de points de son déplacement à Castres et voit le Stade Français et le Racing-Métro se rapprocher dangereusement. 
 
La fiche technique:
1. Figallo (17. Leilemalefaga 50°) - 2. Creevy (16. Van Vuuren 61°) - 3. Jgenti (23. Bustos 66°) - 4. Hancke (18. Fakate 50°) - 5. Privat (4. Hancke 64°) - 6. Ouedraogo (Cap.) - 7. Gorgodze (19. Bost 69°) - 8. Tulou - 9. Tomas (20. Paillaugue 69°) - 10. Trinh-duc - 11. Bustos Moyano - 12. Fernandez - 13. Doumayrou - 14. Audrin (22. Nagusa 31°) - 15. Amorosino
 
Points marqués MHR :
2 essais Amorosino (14°), Tulou (79°)
1 transformation Bustos Moyano (79°)
2 pénalités Bustos Moyano (50°, 54°)
 
Points marqués CO :
2 essais Andreu (10°), Martial (44°)
1 transformation Teulet (44°)
5 pénalités Teulet (4°, 18°, 36°, 61°, 67°)