• Equipe pro
  • InterviewInterview

Antoine Guillamon avant Pau - MHR

Le 27 octobre 2017

Depuis le début de la saison, Antoine Guillamon s’impose comme un titulaire en puissance à droite de la mêlée montpelliéraine. En pleine confiance, ce solide pilier (192 cm pour 133 kg) enchaîne les bonnes performances, ce qui lui a valu d’être convoqué par Guy Novès pour préparer la tournée d’automne du XV de France. Avec toute l’humilité qui le caractérise, « La Guille » nous livre ses impressions avant d’affronter la Section Paloise demain soir.

Antoine, tu viens d’être appelé avec le XV de France pour préparer la tournée d’automne. Que ressens-tu ?

Je suis bien sûr très heureux de faire partie de cette liste même si, je le répète, je ne pensais pas du tout être dans les plans. Je pense que ça vient récompenser un bon début de saison de Montpellier. Nous avons trois joueurs sélectionnés (Fulgence Ouedroaogo et Louis Picamoles ont aussi été appelés), cela démontre que le club marche bien.

Personnellement, tu sembles être en confiance...

Je vais bien cette saison parce que le staff et les coéquipiers me font confiance. On travaille tous les uns pour les autres, donc on arrive à en sortir grandis et meilleurs. Ce n’est pas seulement moi, c’est un tout qui marche plutôt bien.

Cette sélection est-elle pour toi une pression supplémentaire ?

Honnêtement, je ne me projette pas encore. J’y penserai lorsque je serai à Marcoussis. Pour le moment, je suis concentré sur ce déplacement à Pau et je vais essayer de faire le meilleur match possible là-bas.

L’équipe a-t-elle digéré la défaite à domicile face à Exeter (24-27) ?

Cette défaite nous a fait du mal. Nous n’avons pas l’impression d’être passés à côté du match. Pourtant, ça nous échappe à la fin sur des détails. On semblait maîtriser cette rencontre à la mi-temps (17-10), et c’est vrai que c’est rageant de finir à trois longueurs d’Exeter.

Le MHR reste sur trois défaites d’affilée. Une réaction est-elle espérée à Pau ?

Tout le monde espère une réaction ce week-end. Mais quand on regarde ces trois défaites, surtout les deux en Champions Cup, il n’y a rien de déshonorant. On se rend compte qu’avec un peu plus d’expérience et en gérant mieux ces matchs, on avait les moyens de gagner. Mais c’est sûr que ce serait bien d’arrêter cette spirale de défaites et de repartir de Pau la tête à l’endroit.

Que peux-tu nous dire sur cette équipe de Pau ?

La Section a perdu son dernier match en Top 14 au Hameau (face au Stade Français 23-25). Ils restent sur deux matchs compliqués en Challenge Cup. Ils vont nous attendre sur le jeu, sur les avants et vont vouloir se racheter devant leur public. Comme pour toutes les équipes de Top 14 à domicile, ce sera défaite interdite pour eux.

Quels seront les ingrédients pour ramener une deuxième victoire à l’extérieur après celle à Castres ?

Comme tous les matchs, ça passera par une bonne entame. Il faudra aussi être propre sur la conquête et assurer en défense. Si on n’a pas de ballon pour lancer le jeu, on ne risque pas de gagner. Si on ne défend pas ensemble, c’est pareil. Le gros paramètre sera la conquête et la défense.

Tu as reçu beaucoup de messages de félicitations pour ta sélection. Un mot pour nos supporters ?

Ça me touche qu’il y ait des gens qui manifestent leur joie pour moi. Je les remercie pour leur soutien et j’espère surtout ne pas les décevoir.