• Cadettes

Cadettes : Groupe remanié prometteur

Le 22 novembre 2017

Samedi 18 novembre 2017, stade Sabathé, 14H00 Montpellier 46 – 7 Lunel

 

Les entraîneurs des cadettes de Montpellier ont procédé, pour ce match contre Lunel, à un large remaniement au sein de l’effectif. L’objectif est de connaître le potentiel de l’ensemble des joueuses du nouveau groupe de la saison. Cependant, ils ont également dû composer avec un mauvais coup du sort les privant de plusieurs joueuses blessées, à l’entraînement précédant la rencontre. Première feuille de match pour 6 cadettes de l’équipe montpelliéraine mais point de complexe pour ces dernières qui laissent exprimer toute leur envie sur le terrain. Les joueuses de Lunel, malgré un effectif inexpérimenté et particulièrement réduit, forcent l’admiration par leur engagement dans la rencontre. La différence de niveau de jeu entre les deux équipes est flagrante mais Montpellier ne tombe pas dans la facilité et la suffisance. Les joueuses montpelliéraines respectent les consignes données par l’encadrement et réalisent des actions de jeu vraiment intéressantes en dépit de nombreuses fautes. On assiste à un festival d’essais montpelliérain qui mène 34 à 0 à la mi-temps. En 2ème mi-temps, Montpellier démontre sa suprématie et achève son travail de sape, en inscrivant 2 essais supplémentaires. Toutefois, l’équipe de Lunel, reste vaillante et ne courbe pas l’échine. Elle parvient à marquer 1 essai et sauve ainsi l’honneur. Le match se termine sur le score de 46 à 7, bonus offensif pour Montpellier. Le groupe montpelliérain a révélé de très belles capacités individuelles chez plusieurs joueuses et même si le travail à faire est encore très important, le staff montpelliérain reste indulgent face aux maladresses et sort plus que satisfait de cette opposition. Les choix à faire pour les prochaines feuilles de match seront bien difficiles…

Essais : Inès DE France (1), Romane KEHIHA (1), Judith BROGNARD (3), Anna ROUX (1), Amélie SOUCHON (1), Madeleine CUMPLIDO (1).

Transformations : Orane FAURE (2), Amélie SOUCHON (1).