Equipe 1

News

CLERMONT, COMME D’HABITUDE

Lundi 07 Janvier 2013

 

L’Auvergne est une terre hostile pour les Montpelliérains qui ne s’y sont jamais imposés. En plus de cela, cela fait 52 matches que l’ASM n’a plus perdu à domicile. Montpellier est pourtant loin de se présenter en victime expiatoire après son large succès acquis la semaine dernière. Un léger turn-over permet à certains joueurs de retrouver une place de titulaire et à d’autres de souffler, Montpellier se présente au stade Marcel Michelin avec l’intention de s’étalonner face à un sérieux candidat au Brennus.
 
Départ en fanfare de Montpellier qui n’hésite pas à jouer dès l’entame. Trinh-Duc change le jeu d’une diagonale déposée dans les mains du jeune Artru stoppé juste devant la ligne. Quelques pick and go plus tard c’est Maximiliano Bustos qui marque. Martin Bustos Moyano transforme et Montpellier mène 7 à 0 après moins de 5 minutes. Clermont ne tarde pas à réagir et James croise avec Fofana qui plonge au milieu des poteaux, Parra transforme et les deux équipes se retrouvent à égalité. Clermont prend peu à peu l’ascendant et Parra donne l’avantage à son équipe sur pénalité après 17 minutes. Montpellier s’accroche et profite des fautes Auvergnates pour, sur pénalité, revenir à égalité grâce à Bustos Moyano, 10 à 10. Clermont n’est pas invaincu depuis 3 ans à domicile pour rien. Sur une action bien menée dans le couloir, Fofana fixe Bérard pour servir Buttin qui peut aplatir sans problème. Essai transformé, 17 à 10. Montpellier maintient ses efforts pour ne pas être décroché, Bustos Moyano inscrit trois points sur pénalité, seulement Parra lui répond aussitôt et l’écart reste le même, 20-13. Sur la sirène, Clermont est pénalisé pour une énième faute sur un maul et Hines gagne le droit de rester 10 minutes de plus aux vestiaires. Bustos Moyano rate l’occasion de rapprocher ses partenaires et à la mi-temps, Montpellier est dans les clous du bonus défensif.
 
Montpellier rate le coche en tout début de deuxième mi-temps : alors que Bias plonge dans l’en-but, il ne maîtrise pas le ballon et commet finalement un en-avant. Clermont n’en demandait pas tant et se permet même de passer trois points de plus sur une pénalité de Parra, 23 à 13 après 10 minutes passées en supériorité numérique. Pire, Parra inscrit trois points de plus et Montpellier accuse un retard de 13 points, 26 à 13. Le jeu perd en lisibilité, les deux équipes jouent mais manquent d’application. Parra continue son sans faute en enquillant trois points de plus, 29 à 13 alors qu’il reste un quart d’heure à joueur. Montpellier semble peu à peu sortir du match, Géli prend un carton jaune et sur la série de mêlées suivantes, l’ASM se voit accorder un essai de pénalité. Parra transforme et Clermont prend le large, 36 à 13. Montpellier relève la tête, par orgueil, et répond par un essai de Paillaugue sur une 89 bien négociée avec Ouedraogo. Montpellier grignote son retard mais s’incline tout de même 36 à 18.
 
Tournant du match sans doute cette action où Montpellier peut revenir ex-æquo en tout début de seconde période et où finalement, c’est Clermont qui s’échappe. Le score final semble lourd mais Montpellier a certainement commis trop de fautes face à un des poids lourds Européen. Les Cistes rentrent assez logiquement bredouilles, comme trop souvent en déplacement, et vont devoir corriger cela en H-Cup sur la pelouse de Sale pour avoir des chances de continuer dans cette compétition.
 
Texte: Damien Gozioso
 
Composition MHR :
1. Yvan Watremez (56ème : 17. Mikheil Nariashvili) – 2. Rassie Van Vuuren (56ème : 16. Charles Géli) – 3. Maximiliano Bustos (65ème : 23. Barry Faamausili) – 4. Aliki Fakaté (51ème : 19. Fulgence Ouedraogo) – 5. Thibaut Privat (51ème : 18. Mickaël De Marco) – 6. Alexandre Bias – 7. Mamuka Gorgodze – 8. Johnnie Beattie – 9. Julien Tomas (51ème : 20. Benoît Paillaugue) – 10. François Trinh-Duc (65ème : 22. Thomas Combezou) – 11. Martin Bustos Moyano – 12. Paul Bosch (61ème : 21. Santiago Fernandez) – 13. Matt Carraro – 14. Yohann Artru – 15. Pierre Bérard
 
Composition ASM :
1. Thomas Domingo (54ème : 17. Vincent Debaty) – 2. Benjamin Kayser – 3. Davit Zirakashvili (65ème : 23. Daniel Kotze) – 4. Julien Pierre (50ème : 18. Jamie Cudmore) – 5. Nathan Hines – 6. Julien Bonnaire – 7. Julien Bardy – 8. Damien Chouly (68ème : 19. Elvis Vermeulen) – 9. Morgan Parra (72ème : 20. Ludovic Radosavljevic) – 10. Brock James – 11. Napolioni Nalaga – 12. Wesley Fofana – 13. Benson Stanley – 14. Sitiveni Sivivatu – 15. Jean-Marcelin Buttin
 
Points MHR :
Pénalités : Martin Bustos Moyano : 23ème, 33ème
Essais : Maximiliano Bustos : 2ème ; Benoît Paillaugue : 72ème
Transformation : Martin Bustos Moyano : 3ème
 
Points ASM :
Pénalités : Morgan Parra : 17ème, 35ème, 48ème, 54ème, 65ème
Essais : Wesley Fofana : 11ème ; Jean-Marcelin Buttin : 27ème ; Essai de pénalité : 71ème
Transformations : Morgan Parra : 12ème, 27ème
 
Carton jaune MHR :
Charles Géli : 68ème
 
Carton jaune ASM :
Nathan Hines : 40ème
Photos
Vidéos