• Fonds de dotation

Collecte de Fonds pour « Les Restos » l’association au grand cœur

Le 23 janvier 2018

«Dépassé le chacun pour soi, quand je pense à toi je pense à moi ». Ces paroles tirées de la célèbre chanson des enfoirés, ont une symbolique très forte mais elles sont surtout représentatives d’une action qui a vu le jour il y a déjà 33 ans. Elles incarnent à merveille l’investissement des quelques 70 000 bénévoles répartis un peu partout en France, qui en ont fait leur crédo. Et pour faire écho à cette jolie tirade, le Fonds de dotation Montpellier Rugby a décidé d’organiser une collecte de fonds en marge du match de Champions Cup samedi contre le Leinster.

Co-pilotée également par les bénévoles des Restos du Cœur et les étudiants de Montpellier Business School, l’action a permis de faire saliver petits et grands puisque ce sont des bonbons qui étaient proposés aux spectateurs. Pour convaincre les plus indécis, ou les moins gourmands, c’est essentiellement le côté caritatif de l’opération qui a été mis en avant puisque pour rappel 1€ reversé = 1 repas ! Les carambars, réglisses et autres « bonbecs » avaient la cote et ont permis de récolter plus de 1600€.  Une somme qui sera entièrement reversée aux Restos du Cœur.

Pour ce match face à la province irlandaise, les bénévoles des Restos du Cœur de l’Hérault (qui sont plus de 1300 dans le département !) se sont mobilisés et ont répondu à l’appel, pas au célébrissime Ireland’s call, mais bel et bien à l’invitation lancée par le Fonds de dotation du club. C’est ainsi plus de 400 personnes qui ont revêtu leurs jolis gilets roses pour venir assister au match. Inutile de vous décrire leur réaction lorsque Geneviève NGUYEN, la présidente des Restos du Cœur de l’Hérault est entrée sur la pelouse pour donner le coup d’envoi fictif de la rencontre. Un coup d’envoi fictif partagé par le partenaire du match,  Les Vignobles Jeanjean, qui soutenait donc pour l’occasion l’association fondée par Coluche. Un autre moyen de voir que la cause mobilise et mobilisera encore et que beaucoup comme chez les « Restos » ont un grand cœur.

Galerie photo