• Equipe pro
  • ChroniqueChronique

Focus sur : Montpellier - Bordeaux

Le 01 mars 2019

Samedi, c'est au tour de l'Union Bordeaux-Bègles de poser ses valises au GGL Stadium. Un défi de taille pour nos Cistes, en cruel manque de confiance, qui entendent profiter de cette réception pour rebondir et enfin regarder vers le haut. 

« Ce club, c’est toute ma vie ». La déclaration d’amour de Benoît Paillaugue à son club à l'issue du dernier entraînement ouvert au public en dit long sur l'envie du montpelliérain dans cette période difficile. Au moment d’aborder une rencontre cruciale à neuf journées de la fin de la saison, le demi-de-mêlée se présentait devant la presse en porte-parole d’une équipe qui affiche, même dans le marasme, des ambitions claires. « Il faut finir en beauté cette saison et redorer l’image du club ». Neuvième du classement, le MHR n’a plus gagné en championnat depuis la réception de la Section Paloise le 30 décembre dernier. Soit une éternité pour les coéquipiers de Benoît Paillaugue, qui affichent néanmoins un visage séduisant lors de leurs déplacements. Insuffisant selon le petit capitaine. « Ça ne suffit pas d’avoir un bel état d’esprit. On l’a vu à Toulouse ou La Rochelle (…). Il faut qu’on ait ce petit truc en plus, cette chose qui nous manque à l’heure actuelle. »

Les coéquipiers de Benoît Paillaugue, sur une série de 4 revers d'affilée, tenteront de rectifier le tir demain face à l'UBB.

Et il faudra le trouver rapidement, ce petit truc en plus, car l’Union Bordeaux-Bègles, en grande forme ces derniers temps, s’annonce comme un adversaire coriace même en l'absence de ses internationaux. Les joueurs de Rory Teague, actuels cinquièmes du Top 14, avaient concédé le nul lors du match-aller à Chaban-Delmas (9-9) avant d’entamer une série d’invincibilité à domicile poursuivie jusqu’à aujourd’hui. Pour contrer cette redoutable formation girondine, le coach Vern Cotter pourra compter sur le retour de son flanker international Yacouba Camara, laissé à disposition par le staff du XV de France. Le troisième ligne, de retour au top de sa forme après une longue blessure au genou, espère le même sursaut d'orgueil que son capitaine. "Le challenge, ce sera de relever la tête pour la fin de ce championnat" . Un challenge qui débutera dès demain soir, à 18H00 au GGL Stadium.