• ChroniqueChronique

Focus sur : Montpellier - Toulouse

Le 22 septembre 2018

55-13. Une addition plus que salée qui résonnait encore dans la tête de nos joueurs au moment de démarrer une semaine plus qu’importante avant la réception du Stade Toulousain, toujours invaincu après quatre journées de championnat. Pas question pour autant de s’alarmer pour Benjamin Fall. « Il n’y a pas d’urgence mais c’est un premier gros avertissement ! ». Conscient de la contreperformance de son équipe au Matmut Stadium, l’arrière international restait malgré tout positif en conférence de presse. Un discours soutenu par son manager Vern Cotter. « On ne peut pas dire qu’on n’est pas déçu, mais on ne peut pas gagner tous les matchs non plus. ». Mais le coach néo-zélandais ne se leurre pas au moment de s’attaquer un gros morceau : « Il faut changer la dynamique qu’il y a autour du groupe. »

Il s’agissait donc pour nos Cistes de se remettre sur de bons rails avant d’entamer une préparation très studieuse. Pour ce faire, l’ensemble des joueurs ont démarré la semaine avec une causerie collégiale dans le calme et l’intimité du vestiaire. « C’était nécessaire de se parler », affirme Paul Wilemse. « Il y a toujours des hauts et des bas dans une saison ». Le gentil colosse, qui sera titulaire en deuxième ligne pour la cinquième fois en cinq rencontres, mets des mots sur la situation de son groupe, encore à la recherche de l’état d’esprit conquérant qui l’animait la saison dernière : « Il n’y a pas de recette. Je pense que c’est différent pour chaque équipe. Nous avons besoin d’un déclic. On y travaille ».

Demain, nos Cistes retrouveront le GGL Stadium où ils restent sur un succès 36-14 face à La Rochelle

Un déclic qui sera forcément attendu dimanche au GGL Stadium. « Ce qui nous habite en ce moment, c’est de gagner ce match contre Toulouse » martèle Vern Cotter. Et le MHR aura fort à faire face à une formation haut-garonnaise très en jambe en ce début de saison. « Toulouse a un peu le même profil que Lyon », analyse Benjamin Fall. « Ils ont des avants mobiles et des jeunes très actifs derrière. C’est une équipe dangereuse ». Ambitieux, le natif de Langon sait qu’il faudra s’employer pour remporter une victoire cruciale. « Il faut que l’on ait un peu plus faim ! » Justement, nos joueurs pourront sûrement compter sur l’appétit de certains joueurs qui retrouveront la pelouse du GGL Stadium. Interrogé à propos de l’infirmerie, le sourire en coin, le coach affirmait en effet devant la presse que l'effectif compterait « peut-être quelques retours cette semaine »… Affaire à suivre !