• Equipe pro
  • ChroniqueChronique

Focus sur : Toulon - Montpellier

Le 15 mars 2019

Demain, à 17H00, nos Cistes se rendront au stade Mayol pour se frotter au RCT. Un véritable compagnon de galère qui lui aussi vit une saison chaotique. Pourtant, le vainqueur de cette confrontation prometteuse pourra se donner le droit d’y croire…

« Croire. » Tel est le leitmotiv de Nemani Nadolo. Un simple mot gravé sur son bandage, qui en dit long sur l’ambition du fidjien. Un mantra qye le colosse n’a pas manqué de pointer du doigt après avoir signé son come-back d’un essai face à l’Union Bordeaux-Bègles il y a deux semaines. Cette fois, plus de doute, l'aileir surpuissant est de retour et sa simple présence sur le terrain semble rassurer les siens. Et pour preuve : lors de leur dernière sortie au GGL Stadium, les Montpelliérains ont retrouvé la suprématie dont ils faisaient preuve la saison dernière, terrassant le cinquième du championnat sur le score de 37 à 10. Si cette victoire  n’est évidemment pas le fait d’un seul homme, Nemani Nadolo endosse le rôle du porteur d’espoir. « Nous devons rester positif et y croire », déclarait-il en conférence de presse. Pour celui qui totalise 43 essais en 54 matchs sous les couleurs du club, la rencontre qui approche face au RCT constitue un véritable tournant. «Toulon est une équipe classe mondiale. Pour nous, il s’agit d’un match décisif. Si on veut changer les choses, c’est ce week-end ». N’y voyez aucun élément de langage, le géant est conscient de l’enjeu de ce choc entre deux formations en cruel besoin de points…

Nemani Nadolo célèbrant son 4ème essai en 5 matchs cette saison.

Interrogé sur les forces de cette équipe toulonnaise qui sera portée par son public, Nemani Nadolo n’en oublie pas pour autant ses priorités. « C’est une équipe qui compte beaucoup de menaces. Les noms parlent d’eux-mêmes : les frères Nakosi et Tuisova, Savea, Fekitoa, Messam… Mais on doit avant tout se concentrer sur nous-même, sur ce qu’on peut faire. Il faut croire en nous ».  Toujours privés de leurs internationaux, nos Cistes devront donc confirmer dans le Var les bonnes prestations entrevues lors de leurs derniers déplacements, à La Rochelle puis Toulouse.  A huit journées de la fin de la phase régulière, une première victoire à l’extérieur en 2019 entrouvrirait la porte vers une dernière ligne droite décisive… Messieurs, à vous de jouer !