Equipe 1

News

Jonathan Pélissié à Marcoussis

Mardi 22 Octobre 2013
Arrivé en provenance du FC Grenoble à l’intersaison, Jonathan Pélissié fait un début de saison remarqué au sein de sa nouvelle équipe puisqu’il a inscrit pas moins de 66 points, dont 3 essais, à lui tout seul. Des prestations convaincantes qui n’ont pas échappées au sélectionneur de l’équipe de France, Philippe Saint-André.  
 
En effet, suite à la blessure de Maxime Machenaud, une fracture de la main dont il a été victime face à Clermont lors de la 1ère journée de HCup, PSA a appelé le demi de mêlée montpelliérain à la rescousse. Jonathan Pélissié participera donc à son premier stage avec les Bleus du 28 au 30 octobre prochain. A Marcoussis il retrouvera Fulgence Ouedraogo et Nicolas Mas, ses coéquipiers, pour vivre cette expérience inédite.
 
MHR : On l’a dit, tu as été appelé par le staff de l’équipe de France. Racontes-nous le coup de fil !
 
Jonathan Pélissié : (Rires). Eh bien, pour tout dire, je n’ai pas reçu de coup de fil… Je l’ai appris dimanche soir par le biais d’une journaliste puis  j’ai pu lire la nouvelle sur les sites spécialisés. Ce n’est qu’ensuite que j’ai reçu la convocation et que Danielle Balini, qui s’occupe de l’organisation, m’a contacté afin que je rejoigne le groupe dimanche prochain.
 
MHR : Quelle a été ta réaction à l’annonce de cette convocation ?
 
Jonathan Pélissié : Très heureux ! Je ne m’y attendais pas forcément même si c’est vrai que la presse en parlait depuis un petit moment… J’avoue que je n’y prête pas beaucoup attention, je préfère rester en dehors de tout ça et me concentrer sur ce que j’ai à faire au quotidien. Mais très surpris et très heureux à la fois. 
 
MHR : Lorsqu’on arrive dans une nouvelle équipe et que l’on fait un bon début de saison, est-ce qu’on a l’équipe de France à l’esprit ?
 
Jonathan Pélissié : Pour être sincère, pas vraiment. Je me pensais à mille lieux de tout ça. Je savais qu’il y avait 3 très bons N°9 en équipe de France et j’arrive finalement un peu comme un cheveu sur la soupe après la blessure de Maxime Machennaud et la suspension de Morgan Parra. Du coup, ce n’est pas quelque chose à quoi je pensais. Mon objectif était clair en arrivant ici : passer un cap. J’ai encore beaucoup à faire et une grande marge de progression, il faut toujours se remettre en question donc non, je n’y pensais pas vraiment.
 
MHR : As-tu la pression ou te rends-tu à Marcoussis en te disant que tu n’as rien à perdre ?
 
Jonathan Pélissié : C’est un petit peu des deux. J’ai envie de faire honneur à cet appel et de montrer que je suis à la hauteur, forcément, mais aussi de jouer libéré pour prouver que je peux être performant.
 
MHR : Tu pars avec Fufu et Nicolas. Tu t’es rapproché d’eux pour prendre des conseils ?
 
Jonathan Pélissié : Pas encore mais oui, peut-être qu’on va échanger là-dessus et que je vais leur poser 2 ou 3 questions pour savoir comment ça se passe. C’est bien en tout cas de partir avec deux coéquipiers qui connaissent déjà bien la maison ! Ça rassure parce que c’est important d’avoir des repères.
 
MHR : Merci beaucoup Jonathan et félicitations !