Reichel / Espoirs

News

Les espoirs champions de France !

Mardi 14 Mai 2013

Dimanche12 Mai, à Villefranche-de-Lauragais, Montpellier est devenu champion de France Espoirs après avoir battu Agen en finale sur le score de 37 à 20. Ils succèdent ainsi à Clermont. Pour l’occasion, nous avons souhaité rencontrer le capitaine Kévin Gimeno afin de faire le bilan de cette saison.

MHR : Revenons un peu en arrière. Vous avez eu un début de saison un peu poussif. Lorsque l’on voit la montée en puissance de ce collectif, on se demande comment vous êtes parvenus à vous transcender. Comment l’expliques-tu ?
 
Kévin : Pour commencer, il y a des joueurs à fort potentiel dans ce groupe. Après, on avait à cœur de faire quelque chose cette année parce que les « 90 », tels que Benoit Sicart, Fabien Dorey et bien d’autres, quittent les espoirs et qu’on voulait gagner un titre avec eux. On s’est tous motivé pour y arriver.
 
MHR : En demi-finale, vous battez Clermont, triple champions de France. C’est un exploit en soi. Est-ce que c’est difficile de rester mobilisés pour la suite de la compétition ?
 
Kévin : On a gagné le match de Clermont sur le fil. Ça n’a pas été évident, on était quand- même en face du triple champion de France… Agen, de son côté, a mis 30 points à Bayonne donc on s’est vraiment préparé pour cette finale. On avait quand même en tête que le plus gros morceau c’était Clermont et qu’on avait donc nos chances…
 
MHR : Vous venez donc  d’être sacrés champions de France. Qu’est-ce que cela t’inspire ?
 
Kévin : C’est énorme ! C’est quelque chose d’exceptionnel mais pour l’instant je pense qu’on ne réalise encore pas bien… Pour l’instant on fête ça !
 
MHR : Qu’est-ce que cela représente pour vous, joueurs de l’équipe, de soulever ce bouclier ?
 
Kévin : Ce bouclier symbolise le travail de toute une année. Ca fait quelque chose…
 
MHR : Le match s’est joué le lendemain du ¼ de finale perdu par l’équipe 1ère. Est-ce que cette défaite vous a motivé ou au contraire abattu ?
 
Kévin : Cette défaite nous a motivés encore plus. On avait vraiment à cœur de représenter les couleurs du MHR. 
 
MHR : A titre personnel tu as signé un contrat mixte de 2 ans avec le club (un an au Centre de formation et un an de contrat professionnel). Que penses-tu retirer de cette nouvelle expérience ? 
 
Kévin : Enormément de choses. Avec toutes les pointures qu’il y a en troisième ligne, je ne peux qu’apprendre à leurs côtés. J’essaie d’être à leur niveau.
 
MHR : Les capitaines des espoirs ont le vent en poupe ! Kélian Galletier a joué de nombreux match avec l’équipe 1ère cette année, Benoit Sicart a disputé les phases finales. Que peut-on te souhaiter ?
 
Kévin : La même chose !
 
MHR : Merci et bonnes vacances…
Photos