Equipe 1

News

Merci Drikus !

Vendredi 03 Mai 2013

L’année passée, Drikus Hancke prolongeait d’un an son contrat avec le MHR en ajoutant que ce serait sa dernière saison. Nous y sommes. Le championnat 2012/2013 touche à sa fin et la carrière de Drikus aussi. Une page se tourne au MHR c’est pourquoi, à la veille du dernier match de la phase régulière qui opposera nos Cistes aux Usapistes, nous avons souhaité le rencontrer. Interview.

MHR : Drikus, avant ce qui sera peut-être ton dernier match dans l’enceinte du stade Yves du Manoir. Comment te sens-tu ?
 
Drikus : Je me sens bien. J’ai pris ma décision il y a déjà longtemps et je sais que c’est la bonne décision.
 
MHR : Comment prend-on la décision d’arrêter sa carrière ?
 
Drikus : J’ai toujours l’envie de jouer au rugby mais physiquement, ça devient de plus en plus dur, je récupère de plus en plus lentement et je ne voulais pas faire la saison de trop. J’arrête en étant encore pas trop mal ! (Rires)
 
MHR : Fabien Galthié a décidé de te rendre hommage en te nommant capitaine samedi face à l’USAP. Ça te touche ?
 
Drikus : Le geste que fait Fabien me rend très heureux. C’est un grand honneur d’être capitaine de cette équipe.
 
MHR : L’année dernière, tu nous confiais que « tu aimerais gagner un trophée avec le MHR avant de raccrocher les crampons ». Est-ce que tu y crois cette année ?
 
Drikus : Oui, je le sens très bien ! On a vraiment un coup à jouer, on peut aller chercher les victoires qu’il nous faut pour aller au bout.
 
MHR : Quel bilan peux-tu tirer de ces 8 années ?
 
Drikus : Ces 8 années ont été fabuleuses, elles ont été magiques. Le club m’a beaucoup donné et nous avons finalement grandi ensemble lui et moi. Vivre ici, en France, m’a changé, ça m’a ouvert l’esprit. J’ai appris une nouvelle langue, j’ai découvert une nouvelle culture… Et puis, quand nous sommes arrivés ici nous étions deux, aujourd’hui nous sommes quatre ! Vraiment, j’aimerais dire merci à tout le monde pour cette expérience incroyable. Je ne peux pas citer tout le monde nommément mais je remercie le club, le staff et les supporters. Dieu aussi, car toute la gloire lui revient.
 
MHR : Si tu ne devais conserver qu’un seul souvenir de ces 8 dernières années, lequel ça serait ?
 
Drikus : C’est dur comme question ! Il y a eu tellement de bons moments. Mais si je devais n’en choisir qu’un, cela serait l’année où nous accédons à la finale. Le match contre Toulon, et tout ce qui s’est passé ensuite, a été magique. Personne ne nous attendait là. Si quelqu’un avait parié sur le MHR en phases finales au début de la saison, tout le monde l’aurait traité de fou ! C’est quelque chose que je n’oublierais jamais.
 
MHR : As-tu un regret ?
 
Drikus : Non, vraiment pas. Dans une carrière de sportif on peut toujours se dire si j’avais fait un crochet à ce moment-là… Enfin, c’est un mauvais exemple parce que moi je ne fais pas de crochet ! (Rires) Je n’ai pas de regret, j’ai pris énormément de plaisir. Venir à Montpellier est l’une des meilleures décisions que j’ai pu prendre de ma vie. A la base, j’avais signé pour 8 mois… Je suis resté 8 ans ! Si je devais vraiment en trouver un, ce serait certainement les 10 dernières minutes contre Toulouse au stade de France lors de la finale 2010 du Top14.
 
MHR : As-tu déjà quelques pistes pour ta reconversion ?
 
Drikus : C’est en discussion… En tout cas, je vais rester ici à Montpellier.
 
MHR : Repartir un jour en Afrique du Sud, tu y penses ?
 
Drikus : Il n’y a pas un an qui passe sans que l’on retourne en Afrique du Sud mais pour l’instant nous n’avons pas envie de retourner y vivre. Il nous reste des choses à faire ici et puis les enfants se sentent bien à Montpellier. Ma femme et moi aussi donc pour l’instant la question ne se pose pas.
 
MHR : Pour finir, nous savons que tu souhaitais adresser un message aux supporters…
 
Drikus : Je voulais juste les remercier pour leur soutien de tous les instants. Ils nous soutiennent chaque samedi, que l’on gagne ou que l’on perde. Ils sont toujours là et je les respecte beaucoup pour leur dévouement envers l’équipe. Merci beaucoup.
 
MHR : Merci beaucoup Drikus et bon match pour samedi !