Equipe 1

News

Misha Nariashvili au MHR pour 3 ans encore!

Lundi 01 Octobre 2012

Misha Nariashvili a prolongé son contrat avec le MHR jusqu'en 2016 en ce début d’après-midi.

Né le 25 avril 1990, ce jeune pilier géorgien est polyvalent puisqu’il peut aussi jouer talonneur même si ce n’est pas le poste qui lui est dévolu au sein de l’effectif montpelliérain. Arrivé au Centre de Formation en juillet 2010, il fait aujourd’hui partie intégrante de squad professionnel. Il sera d’ailleurs considéré comme tel dès l’année prochaine.
 
MHR : Misha, tu viens de signer un contrat avec le MHR pour 3 ans. Es-tu heureux ? T’y attendais-tu ?
 
Misha : Oui, bien sûr, je suis très heureux. Je ne m’y attendais pas forcément mais en tout cas, signer un contrat professionnel ici, cela a toujours été mon objectif. Depuis que je suis à Montpellier, au Centre de Formation, j’ai toujours travaillé pour.
 
MHR : L’année prochaine tu passeras donc dans l’effectif pro. Est-ce que cela te met la pression ?
 
Misha : Oui, bien sûr que cela met une pression supplémentaire. Pendant les 3 prochaines années, il va falloir beaucoup travailler, aller toujours plus loin dans l’effort mais ça ne me fait pas peur. Pas du tout.
 
MHR : Quand tu as commencé à jouer au rugby, aurais-tu imaginé percer aussi vite au plus haut niveau ?
 
Misha : Non. J’ai commencé à jouer au rugby à l’âge de 14 ans parce que mes copains en faisaient. Il se trouve que ça m’a plus donc j’ai continué… 
 
MHR : Comment es-tu arrivé en France et au MHR plus particulièrement ?
 
Misha : Je suis venu en France car j’avais été contacté par une petite équipe dont je ne me souviens plus du nom mais de toute façon ça n’a rien donné !  J’ai aussi passé des tests à Agen mais ils n’ont pas donné suite non plus… J’ai alors reçu un coup de fil de Mamuka, que je ne connaissais pas à l’époque, qui m’a fait venir à Montpellier. Le Centre de Formation cherchait des premières lignes. Il avait entendu dire que j’étais là. Tout a été très vite ensuite. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est grâce à lui.
 
MHR: Merci Misha. Encore félicitations et nous te souhaitons un bon rétablissement !