Officiel : Lucas De Coninck de retour au club

Le 21 juin 2019

Son nom ne vous est sans doute pas inconnu puisque Lucas De Coninck (né le 15 janvier 1996)  est un enfant du MHR. A vrai dire, il ne l’a jamais vraiment quitté. Formé à Jacou avant de rejoindre Montpellier à 15 ans, le jeune troisième ligne de 23 ans a été prêté ces deux dernières saisons au Biarritz Olympique où il a pu emmagasiner un temps de jeu conséquent au deuxième échelon professionnel. Tout juste diplômé d’une Licence en management des entreprises sportives, Lucas De Coninck revient au sein de son club formateur avec lequel il est lié jusqu’en 2021.

Lucas, bienvenue à la maison ! Comment se sont passées tes deux saisons au Pays Basque ?

Elles se sont très bien passées. Je partais un peu dans l’inconnu. Je ne pensais pas avoir autant de temps de jeu mais j’ai disputé 50 matchs en deux ans ! Ça a été l’occasion pour moi de faire mes premières feuilles de match en pro. Je suis très content d’avoir passé ces deux années au Biarritz Olympique. Je pense qu’elles me serviront beaucoup dans le futur.

C’est-à-dire ?

Ces saisons m’ont aguerri. Je pense que la solution du prêt est une bonne chose pour un jeune joueur qui n’a pas beaucoup de temps de jeu en Top 14. En tout cas, ça m’a servi et je l’ai très bien vécu.

Tu as été utilisé à plusieurs postes à Biarritz… Où va ta préférence ?

J’ai joué en troisième ligne aile mais aussi en numéro 8. J’ai même dépanné en deuxième ligne pendant plusieurs mois en raison d’une hécatombe à ce poste. Mon poste de prédilection reste tout de même troisième ligne aile.

Quel est ton état d’esprit au moment de retrouver Montpellier ?

Je suis très heureux de revenir. Je pense que tout jeune joueur qui évolue en Pro D2 a envie de passer à l’échelon supérieur, à savoir le Top 14. Je suis content d’avoir cette chance mais ce n’est qu’une étape et je sais que le plus dur reste à venir. J’arrive avec l’envie de prouver que je peux avoir ma place dans cet effectif.

As-tu suivi la saison qui vient de s’achever ?

J’ai gardé contact notamment avec Yvan Reilhac et Thomas Darmon, du coup j’ai suivi ce qui se passait de loin. Les gars ont fini sur une belle note positive. A ce que j’ai compris, un véritable groupe est né et il me tarde de le rejoindre. Les jeunes joueurs jouent et c’est encourageant. Si on fait le boulot, on aura notre chance… A nous de la saisir !

Que peut-on te souhaiter pour la saison qui arrive ?

Même si je connais le club, c’est un peu comme si je repartais à zéro. J’aimerais faire mes preuves dans cet effectif, avoir du temps de jeu et saisir ma chance comme j’ai pu le faire au BO.

Merci Lucas et à bientôt !