• Association
  • Espoirs

REICHEL ESPOIRS: QUAND RIEN NE VA!

Le 07 mars 2017
La mise en place

Dimanche 5 mars 2017, 15 h 00.
Stade Eric BECHU, complexe Yves du Manoir, temps couvert, pelouse lourde.

Montpellier Rugby Club 14 – CASTRES 29.
(1 essai et 3 pénalités pour le MRC – 4 essais, 3 transformations et 1 pénalité pour le CO).

 

Composition du jour : 1 BULTEL  2 MANFREDI 3 HAOUAS  4 PAGET  5 DELANNOY  6 GENOYER 7 BLANC  8 DE CONINCK  9 WRIGHT 10 DARMON  11 DUBREUIL  12 JEANJEAN  13 VAN DER MERWE 14 HAUW 15 GUILLET 16 ROQUES 17 ARROYO 18 KRIEGER 19 MOREL 20 CALME 21 GOT 22 TURC 23 THOMAS.

Après le long déplacement girondin, c’était le retour à Eric BECHU pour le derby contre CASTRES. Et, dès le début, la foudre tombait sur la tête de nos jeunes ! Bien que n’ayant pas encore mis un pied dans notre moitié de terrain, le CO ouvrait le score par une pénalité longue distance de cinquante-quatre mètres. Et, comme les ennuis volent en escadrille, nos jeunes encaissaient dans la foulée un essai en contre, histoire d’enfoncer le clou ! Le score passait à 0 à 10 et on ne jouait que depuis sept minutes avec des Castrais qui n’étaient pas sortis de leur cinquante mètres! Les ennuis s’accumulant, les entraineurs devaient avant la demi-heure de jeu procéder à plusieurs remplacements suite à des blessures. Dans ces conditions, on voyait bien que cela devenait compliqué. Les fautes s’accumulant, les ballons tombant ou arrivant dans le vide, sans parler d’un jeu au pied défaillant, l’arbitre sifflait la mi-temps sur le score de 8 à 17.

En seconde période, les choses ne s’arrangeant pas et chacun voulant faire seul la différence jusqu’à en oublier le collectif, le match se finissait par une nouvelle défaite de nos Cistes sur le score de 14 à 29.

Avant de retourner aux vestiaires têtes basses, nos jeunes recevaient une explication de texte à chaud des coachs n’ayant guère appréciés certaines attitudes qu’il va falloir impérativement corriger. Au final, c’est toujours le même constat : Ce groupe fait preuve de beaucoup de courage, met énormément d’engagement, mais présente aussi un manque de cohésion et des lacunes qui ne lui permettent pas de gagner des matchs à sa portée.

Prochain match dimanche 12 Mars à 15 h 30, stade Cassayet  de NARBONNE contre Narbonne.