• Fonds de dotation

Rugby sans frontières

Le 12 mars 2018

Bien qu’il soit un sport universel, le rugby garde des spécificités propres à l’endroit du globe où il est pratiqué. Ces différences en appellent d’autres, sur le plan culturel notamment qui sont liées de près ou de loin à l’histoire de chaque pays. En étudiant l’Afrique du Sud, les élèves de la classe rugby du collège Pierre Mendes France de Jacou ont appris à découvrir une nouvelle culture. Impossible, dès lors, de ne pas faire le lien avec le rugby.

Cette démarche scolaire et éducative le Fonds de dotation Montpellier Rugby y a été sensible, de par la richesse et la diversité des nationalités qui évoluent au sein de l’équipe première du MHR. C’est ainsi qu’une rencontre  entre les élèves et trois de nos joueurs sud-africains Paul Willemse, son frère Conraad (qui évolue avec les espoirs) et Henry Immelman ont participé à un échange « épistoléro-numérique » qui a précédé la rencontre bien réelle cette fois-ci à l’Altrad Stadium.Si la carrure des trois sportifs a d’abord eu un effet intimidateur, les échanges sont ensuite allés crescendo. Les différences ressenties par nos trois joueurs entre la France et l’Afrique du Sud ont été largement abordées, tout comme la place du rugby dans chaque pays ou encore l’expérience personnelle de chacun d’entre eux quant à leur adaptation en France. Les discussions, dans la langue de Shakespeare s’il vous plaît, se sont faites ensuite de moins en moins formelles,  preuve que les barrières étaient bel et bien tombées. Nos joueurs  ont apprécié le côté sans filtre des élèves et ont pu faire partager leur expérience en toute simplicité.

Un peu plut tôt dans la matinée,  les collégiens avaient pu faire le tour des installations, de la zone mixte aux espaces de réception, afin d’avoir un petit aperçu de l’envers du décor. Une action qui se finira à l’occasion de MHR-Castres, match où les élèves  seront invités à venir voir s’exprimer nos Cistes, cette fois-ci sur le terrain !

Galerie photo