• Association

Un trentenaire bien portant

Le 12 septembre 2017

Grande Fête du Trentenaire à la paillote « LATZARRO » du Grand Travers.

Samedi 9 septembre, la Fête de l’Association Montpellier Hérault Rugby jumelée au Trentenaire de la création du Montpellier Rugby Club s’est tenue à la paillotte « LATZARRO » du Grand Travers. Quelques deux cents convives dont soixante-dix anciens joueurs sociétaires des divisions des Cadets, jusqu’aux Séniors de l’équipe première du nouveau club de rugby de l’époque, le Montpellier Rugby Club, se sont retrouvés autour d’un buffet alléchant permettant ainsi de vivre un moment exaltant, propice aux souvenirs et à la rigolade des histoires du passé.

Rappelons que, sur le plan symbolique et historique, la création du Montpellier Rugby Club, résultat de la fusion du Stade Montpelliérain avec le Montpellier Université Club, marque le positionnement du rugby montpelliérain au plus haut niveau du rugby français. Cette fusion a été la marque d’une décision politique des autorités municipales montpelliéraines conduites par M. Georges FRECHE permettant de réunir toutes les forces rugbystiques, en une seule et même entité avec le développement que l’on connaît depuis. Autour du grand Ancien Jean SABES, on a pu remarquer la présence de joueurs, entraîneur et président marquants du rugby de ces années. Serge DOUMAYROU, Stéphane BORIE, Patrick FORT, Grégoire PARAMAS, Jean-Vincent CAYUELA, Philipe MORRISSON, Robert ARCHIMBAULT, Alain PACO et Daniel DONADIO entre autres.  Le président Jean-Michel ARAZO et le Bureau de l’Association ont pu mesurer l’attachement commun liant les « Anciens » et les membres actuels de l’Association aux choses du rugby. Autour de mets succulents et variés proposés par l’équipe de restauration du maître des lieux, Henri ZAHONERO, lui-même ancien rugbyman des Clubs de Montpellier et de Palavas de cette époque, l’assistance s’est délectée du moment présent.

Les valeurs du rugby permettent ce type d’échange et de rencontre et obligent tous les acteurs à remettre sans cesse le bleu de chauffe afin de continuer à développer la qualité des structures actuelles et la valeur des hommes pour tutoyer l’excellence dans la pratique du rugby.