Equipe 1

News

VIVEMENT L’ANNÉE PROCHAINE !

Dimanche 30 Décembre 2012

 

A la veille du réveillon, un dernier obstacle attend les joueurs du MHR. Pour espérer basculer en 2013 avec confiance et optimisme, Montpellier doit effacer la prestation décevante de la semaine dernière en terre Catalane. Face à eux, les joueurs du Stade Français qui les avaient battus en août pour l’ouverture du championnat. De quoi prendre une bonne résolution, avec quelques heures d’avance, et se méfier des Parisiens !
 
Départ en trombe pour les locaux qui mènent 10 à 0 après 5 minutes de jeu ! Martin Bustos Moyano passe la première pénalité du match, 3-0. Sur l’action qui suit, une touche astucieusement jouée vite à 40 mètres de la ligne Parisienne propulse Thomas Combezou dans l’intervalle puis dans l’en-but. Le Stade Français laisse passer l’orage et revient grâce au pied de Jérôme Porical, 10 à 6 après 13 minutes. Le score reste ensuite figé, les deux équipes n’attaquant qu’avec peu d’ambition. C’est Bustos Moyano qui finit par inscrire trois points de plus sur pénalité au bout d’une demi-heure, 13 à 6. Il n’en fallait pas plus pour réveiller les Cistes qui remettent le pied sur l’accélérateur et marquent deux essais en 3 minutes par Nagusa puis Trinh-Duc. Bustos Moyano convertit ses deux occasions et Montpellier s’échappe, 27 à 6. Porical passe une dernière pénalité avant de rentrer aux vestiaires, 27 à 9 à la mi-temps.
 
Au retour, le Stade Français montre qu’il ne compte pas abdiquer et Missoup inscrit un essai après 5 minutes de jeu, Porical transforme et Paris grignote son retard, 27 à 16. Bustos Moyano répond rapidement en passant trois points sur pénalité, 30 à 16. Les Franciliens se retrouvent à 14 après l’exclusion temporaire de Missoup, coupable d’avoir plaqué Privat dans les airs. Bustos Moyano continue lui d’engranger les pénalités, 33 à 16 après 52 minutes. Les Montpelliérains profitent de l’avantage numérique pour multiplier les offensives et Julien Tomas plonge dans l’en-but après avoir rapidement joué une pénalité à 5m. Bustos Moyano poursuit son sans faute et porte la marque à 40 à 16. Sur l’action, Julien Arias est sanctionné d’un carton jaune pour antijeu et Paris joue à 13 pendant 5 minutes. Bustos Moyano jusque là impeccable au pied ajoute un essai à sa ligne de statistiques. Il le transforme et le score continue de grimper, 47 à 16 à la 66ème minute. Montpellier est déchainé et Kélian Galletier y va de son essai, transformé, 54 à 16. Dans les dix dernières minutes, le stade Yves du Manoir est déchainé, les 13.068 supporters enchainent les chants et les olas pour participer à la fête. Le score n’évoluera plus malgré la volonté de produire des deux équipes. Victoire finale 54 à 16 !
 
Montpellier conclut 2012 en beauté ! 6 essais et le bonus offensif à la clé. De bon augure pour la phase retour qui débute. Vivement l’année prochaine !
 
Texte : Damien Gozioso
Photos : Fabrice Chort
 
Composition MHR :
 
1. Mikheil Nariashvili (40ème : 23. Maximiliano Bustos) – 2. Agustin Creevy (56ème : 16. Rassie Van Vuuren) – 3. Juan Figallo (56ème : 17. Yvan Watremez) – 4. Mickaël De Marco (52ème : 18. Aliki Fakaté) – 5. Thibaut Privat (50ème : 19. Drikus Hancke) – 6. Fulgence Ouedraogo – 7. Alexandre Bias (60ème : 20. Kélian Galletier) – 8. Johnnie Beattie – 9. Julien Tomas (73ème : 21. Benoît Paillaugue) – 10. François Trinh-Duc – 11. Martin Bustos Moyano – 12. Santiago Fernandez – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa – 15. Pierre Bérard (66ème : 22. Yohann Artru)
 
Composition Stade Français :
 
1. Aled De Malmanche (58ème : 23. Stanley Wright) – 2. Rémi Bonfils (67ème : 16. Laurent Sempere) – 3. Rabah Slimani (40ème : 17. David Attoub) – 4. Alexandre Flanquart (48ème : 18. Pascal Papé) – 5. Anton Van Zyl – 6. Leï Tomiki (56ème : 19. David Lyons) – 7. Olivier Missoup – 8. Sergio Parisse – 9. Jérôme Fillol – 10. Paul Warwick – 11. Francis Fainifo – 12. Jérémy Sinzelle – 13. Geoffrey Doumayrou (38ème: 22. Gavin Williams) – 14. Julien Arias – 15. Jérôme Porical (66ème : 21. Nicolas Bézy)
 
Points MHR :
 
Pénalités : Martin Bustos Moyano : 2ème, 29ème, 49ème, 52ème
Essais : Thomas Combezou : 4ème ; Timoci Nagusa : 33ème ; François Trinh-Duc : 36ème ; Julien Tomas : 55ème ; Martin Bustos Moyano : 65ème ; Kélian Galletier : 71ème
Transformations : Martin Bustos Moyano : 5ème, 34ème, 37ème, 56ème, 66ème, 72ème
 
Points Stade Français :
 
Pénalités : Jérôme Porical : 8ème, 13ème, 40ème
Essai : Olivier Missoup : 45ème
Transformation : Jérôme Porical : 47ème
 
Cartons jaune Stade Français :
 
Olivier Missoup : 50ème
Julien Arias : 56ème
Photos
Vidéos