• Equipe pro
  • InterviewInterview

Yvan Reilhac avant MHR - Racing 92

Le 17 mars 2017

Yvan, peux-tu nous parler de la victoire précieuse du week-end dernier à Clermont ?

C’était une très belle victoire au stade Marcel Michelin. Je pense que c’était le match parfait. D’un point de vue personnel, c’était mon deuxième match en tant que titulaire au centre. J’ai fait une partie plutôt propre et j’étais satisfait de moi. En résumé, c’était un week-end parfait !

Peut-on parler de match référence ?

Ce qui est sûr, c’est que c’est l’un des matchs où l’on a produit le plus de jeu : on n’a pas hésité à relancer des ballons depuis nos 22 mètres ! Donc je pense qu’en terme de jeu, on peut dire que c’est un match référence qu’il va falloir confirmer dès demain soir. On va essayer d’imposer le même rythme, de jouer aussi juste et je suis sûr que ça passera face au Racing, comme c'est passé face à Clermont !

Tu commences à emmagasiner du temps de jeu avec les pros. On imagine que c'est une fierté pour toi ?

C’est sûr que c’est l’aboutissement de tout le travail que j’ai fourni depuis quelques années. Ce n’est pas simple de s’imposer en Top 14, quand on est jeune… Du coup, je profite de chaque minute sur le terrain et je me donne à fond à chaque match pour continuer sur ma lancée, et gagner un maximum de temps de jeu !

Que peux-tu nous dire sur cette équipe du Racing 92 ?

Le Racing, c’est une grosse cylindrée qui est très bien équipée, surtout pour ce qui est des trois-quarts centre ! Si, en face de moi, j’ai affaire avec Anthony Tuitavake ou Henry Chavancy, c’est sûr que c’est quelque chose, car ce sont des joueurs que je « badais » étant plus jeune. Quoi qu’il en soit, on est prévenu : ce sera un gros match.

Le Racing arrivera sans doute perturbé à Montpellier. Comment abordez-vous ce match ?

Je ne pense pas qu’ils viendront avec le même état d'esprit que l’année dernière, car ils avaient fait une impasse ici (victoire du MHR sur le score de 60-7).  Cette fois, ils ont impérativement besoin de points, donc ils vont envoyer la grosse équipe. Ils restent les champions de France en titre, donc il faudra se méfier d'eux. Même s’ils sont dans la tourmente, ils auront à cœur de gagner pour rester en course pour les phases finales. De notre côté, il est important de ne rien lâcher à 6 matchs de la fin du championnat.

Un mot pour nos supporters qui seront demain soir à l’Altrad Stadium ?

J’espère que l’on vivra une rencontre aussi belle que celle de la semaine dernière, mais cette fois, à la maison, avec le public derrière nous. Ce serait vraiment une très belle soirée !