• Equipe pro
  • InterviewInterview

Yvan Reilhac avant Oyonnax - MHR

Le 16 février 2018

Après deux week-ends de repos, nos Cistes ont pris la route pour l'Ain, où ils affronteront l'US Oyonnax demain à 18H00. Avant de grimper dans le bus, notre jeune trois-quarts centre Yvan Reilhac, qui sera titularisé au centre de l'attaque montpelliéraine, fait le point sur l"état des troupes et sur les ambitions du groupe à dix journées de la fin de la phase régulière.

Yvan, comment se porte l'équipe après ce break de deux semaines en Top 14 ?

Nous avons bénéficié d'une semaine de vacances qui a fait du bien à tout le monde. Ça nous a permis de nous reposer et de reprendre des forces. On s’est ensuite retrouvé tous ensemble pour une semaine de cohésion autour d’activités extra sportives : de la pêche, du maraîchage, des « escape games », etc. C’est ce qui permet de souder un groupe.

Il faut maintenant remettre le bleu de chauffe...

C'est vrai. On avait tous envie de retourner à l’entraînement et de préparer ce match important. Il y a quand même pire comme reprise !

Justement, nous nous déplaçons chez l'US Oyonnax, la lanterne rouge du championnat. Comment l’équipe aborde-t-elle ce match ?

C’est vrai que sur le papier, nous sommes premiers et eux sont derniers. Mais on sait qu’au rugby, tous les matchs à l’extérieur sont compliqués, surtout à Oyonnax, qui joue sa survie en Top 14 chaque week-end. Ils vont se donner à fond, à nous de répondre et d’essayer de confirmer notre bon résultat à Clermont.

Leur ouvreur Ben Botica est le meilleur réalisateur du championnat. Sera-t-il particulièrement surveillé demain ?

On le connait bien puisqu’il jouait avec nous l’an passé. C’est quelqu’un de très sympa et c’est surtout un très bon joueur avec de bons appuis, qui aime jouer. Pour l'avoir vu à la vidéo, il s'agit véritablement de leur maître à jouer. Demain, il faudra faire en sorte qu’il ne puisse pas s’exprimer.

Personnellement, tu retrouves une place de titulaire. Cela doit te faire plaisir ?

Bien sûr. Vern me donne une chance, à moi de confirmer et de faire un gros match. Au centre, nous sommes nombreux et c’est normal qu’il y ait un gros turnover cette année. La saison est longue, il va falloir saisir sa chance.

Tu seras associé à Jan Serfontein au centre de l'attaque. Commencez-vous à vous connaître un petit peu ?

Jan est quelqu’un d’assez timide donc c’était un peu compliqué au départ mais sur le terrain, on arrive à se comprendre. C’est un très bon joueur qui fait jouer après lui. Il sait trouver des brèches que je peux exploiter. Cette complémentarité peut nous servir ! 

Les prévisions météo prévoient de la pluie à Oyonnax demain. En plus du terrain synthétique, cela change-t-il la donne dans la préparation de ce match ?

Le plus gros impact, ce sera le froid… à Montpellier, il fait assez beau en ce moment. La température va peut être nous surprendre. On s’est entraîné cette semaine sur notre terrain synthétique pour s’yhabituer, donc ça devrait aller. Il faudra ensuite composer avec la pluie, mais c'est valable pour les deux équipes.

La première place est-elle l'enjeu de ce match ?

La saison dernière, nous avons raté une qualification directe pour les demi-finales d'un seul point au classement. Tous les points sont importants, d’autant plus que c’est assez serré en haut du classement (le Racing 92 et le Stade Rochelais sont deuxièmes ex aequo à 1 point du MHR, ndlr). Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Si on veut terminer dans les deux premières places, il nous faudra forcément des victoires à l’extérieur.

Merci Yvan et bon match !