Benjamin Fall avant MHR - Lyon

Le 22 décembre 2017

Touché au coude à Glasgow, Benjamin Fall sera opérationnel samedi pour le retour du Top 14 à l'Altrad Stadium. Auteur d'un début de saison de haut vol, le natif de Langon a profité du point presse hebdomadaire pour faire le point sur la première partie de saison de nos Cistes, à la veille du dernier match de la phase aller. 

Benjamin, te voilà rétabli d’une petite blessure au coude. Comment te sens-tu ?

J’ai pu profiter d’une petite semaine pour me régénérer, travailler un petit peu sur le bas du corps et faire de la vitesse, ce qui me manquait un peu en cette fin d’année. On a pu travailler correctement et je reviens avec de l’envie et des intentions !

C'est un match piège qui s'annonce contre une équipe de Lyon qui nous avait posé beaucoup de soucis la saison passée...

On en a reparlé cette semaine. C'est vrai qu'on se demande encore comment on l’a gagné, ce match (le MHR s'était imposé au bout du suspense 25-20, NDLR)... On a su tirer les enseignements de ce match. On sait que c’est très très costaud devant et qu’il y a des joueurs de qualité derrière, que ce soit dans l’animation, le jeu au large ou l’occupation de l’espace. Il faudra être vigilant. Je pense que le match de la semaine dernière contre Glasgow nous a permis de pointer du doigt nos faiblesses, mais aussi nos forces.

Justement, quelles lacunes avez-vous identifiées ?

L’entame de match. C’est un problème récurrent depuis le début de saison. On laisse énormément de points en début de rencontre. On a du mal à démarrer fort. On essaie de corriger ça à l’entraînement : de mettre de l’intensité d’entrée et de ne pas dormir ! Nous sommes une équipe à réaction. Dès qu’on est piqué, on parvient à se réveiller et à se remettre de l’avancée. On doit mettre le curseur à 100% pour mieux entrer dans nos matchs.

Y a-t-il d’autres points sur lesquels l’équipe met l’accent ?

Il y a toujours ce petit problème de discipline. On a tendance à se mettre à la faute dès qu’on est dans le rouge, il va falloir corriger ça également.

En cas de victoire face au LOU et de revers de La Rochelle,  la première place serait un joli cadeau de Noël…

En tout cas, ce serait un moyen de bien terminer la phase aller mais il reste encore beaucoup de matchs. Plus la fin de saison va approcher, plus il y aura de rebondissements : il y a toujours des équipes qui en ont gardé sous la pédale et qui finissent fort. C’est ce qui fait la spécificité du Top 14. Même si tu termines premier, tout est remis en cause sur un ou deux matchs. On doit avoir cette capacité à être fort dans les matchs décisifs et rester régulier toute la saison.

Une nouvelle dynamique peut-elle s’enclencher avec le retour de certains blessés ?

C’est vrai qu’il y a des mecs qui ont envie, à l’image de Vincent (Martin) qui fait son retour ce weekend. Ça va faire du bien de le revoir. Vu le travail qu’il a accompli, je pense qu’il sera très motivé, surtout contre son ancien club. C’est bien de voir revenir des blessés de longue date, ça apporte un peu de fraîcheur, un peu de renouveau !

Merci et bon match !