Historique

Historique

Historique

Un peu d'Histoire...

1895 : Apparition du “football rugby” à Montpellier. Il se pratique alors surtout au Lycée de la ville, aujourd’hui Lycée Joffre. L’année qui suit voit l’organisation des premiers matchs de “rugby” entre l’équipe du Lycée, le Stade Montpelliérain, et l’Union Athlétique du Collège de Perpignan.
 
1907 : Le Stade Montpelliérain devient le premier club civil de la ville. La pratique du rugby se démocratise et n’est plus réservée qu’aux étudiants.
 
1986 : Sous la pression de la municipalité, les deux principaux clubs de la ville, le Stade Montpelliérain et le Montpellier Université Club, fusionnent pour former le Montpellier Rugby Club. Cette mise en synergie des moyens permet de progresser petit à petit vers l’élite.
 
1988 : Le club est compétitif et figure dans le groupe B de l’élite française.
 
1993 : Alors que l’équipe se rapproche toujours un peu plus du pinacle rugbystique, une crise intestine se déchaîne et de nombreux dirigeants et éducateurs quittent le MRC. Le club est alors en première division groupe A.
 
1996 : Suite aux turbulences des années précédentes, le MRC est relégué en groupe A2.
 
1997 : Les joueurs Montpelliérains sont les premiers de l’histoire du rugby à se mettre en grève. Cette fois, c’est au tour des rugbymans de quitter le club. L’heure est grave et le rugby montpelliérain est menacé. 
 
1998 : La crise est sportive et financière. Le club subit une double relégation et se retrouve en élite amateur. Arrivent alors, Thierry Perez et Jean Jacques Sauveterre à la présidence et Jean-Pierre Massines aux commandes administratives. Les premières pierres fondatrices du MHR sont posées : formation, citoyenneté, développement et excellence. Le club se structure et le MHR remonte cette année-là directement en division professionnelle.
 
1999 : Première année de gestion pendant laquelle survient un évènement fondamental pour la croissance du club. En effet, le MRC organise sa première demi-finale de Championnat de France à la Mosson. Tous les clubs de la région sont conviés à la fête, l’union sacrée se fait enfin entre les différents acteurs du rugby Héraultais.
 
2001 : Le centre de formation du MHR obtient l’agrément de la LNR.
 
2003 : Le MHR remporte le titre de Pro D2 et accède à l’élite où il se maintient depuis. Le MRC devient le Montpellier Hérault Rugby, la fleur de ciste ornera désormais le maillot bleu et blanc.
 
2004 : Le centre de formation est classé en catégorie 1 et figure parmi les meilleurs centres français. Le club décroche le titre de Champion d’Europe en remportant le Parker Pen Shield. 
 
2007 : Montpellier, ville-accueil de la Coupe du Monde de Rugby, se dote d’infrastructures adaptées. Le Stade Yves du Manoir voit le jour. Cette même année, Fulgence Ouedraogo est le premier joueur du club à honorer une sélection en Equipe de France en étant sous les couleurs montpelliéraines.
 
2008 : Le Montpellier Hérault Rugby compte désormais quatre internationaux français dans ses rangs : Fulgence Ouedraogo, François Trinh-Duc, Julien Tomas et Louis Picamoles. On les surnomme alors «Les quatre fantastiques».
 
2009 : Arrivée de Fabien Galthié et Eric Béchu à la tête de l’équipe première.
 
2010 : Une saison historique pour le Montpellier Hérault Rugby. Première finale jouée au Stade de France contre Toulouse et première qualification en H-Cup. 
 
2011 : Arrivée de Mohed Altrad, nouveau Président du MHR.
 
2012 : A l’issue d’une saison compliquée notamment à cause de l’absence des Internationaux partis à la Coupe du Monde, Montpellier Hérault Rugby réussi l’exploit de se hisser en 1/4 de finale et obtient donc sa deuxième qualification d’affilée pour la H-Cup.
 
2013 : Une nouvelle étape est franchie puisqu'au terme de la saison 2012/2013, l'équipe se qualifie pour les 1/4 de finale de H-Cup ainsi que pour les barrages. 
 
2014 : Après un départ canon, l'équipe connait une période un peu difficile dans l'hiver. En Février, la victoire historique à Toulouse remet l'équipe dans le bon sens et les Cistes se qualifient directement pour les 1/2 finales à Lille où ils s'inclinent face à Castres après prolongation.
 
 

Photos