• Association
  • Elite 1 Féminine

Elite 1 Féminine : Bonus offensif manqué!

Le 06 mars 2022

MHR 27 – 21 LILLE

Ce dimanche 6 mars 2022, les Cistes de l’élite 1 Féminine, exemptes lors de la dernière journée de championnat (prévue au mois de mai), jouent déjà leur dernier match de poule contre Lille Metropole RC Villeneuvois à 13H au Stade SABATHE sous un soleil printanier. L’ambiance est festive grâce à la présence des membres de l’école de rugby de Juvignac venus les soutenir en masse. L’objectif serait une victoire bonifiée afin de leur assurer l’une des deux premières places, synonyme de ¼ de finale à domicile. Les conditions de jeu sont assurément idéales.

Dès le coup d’envoi, les Cistes se montrent incisives et ouvrent rapidement le score par un essai en coin transformé à la 5ème mn (7 – 0) puis sur le coup de renvoi, Lille occupe le terrain des locales qui n’arrivent pas à sortir proprement de leur camp. Les visiteuses enchaînent les temps de jeux dans les 22 m montpelliérains et sont récompensées par un essai transformé à la 15ème mn (7-7). La remise en jeu suivante voit de nouveau Lille mettre Montpellier sous pression grâce à une bonne occupation au pied. Les Lilloises récoltent une pénalité dans les 40m du MHR mais la buteuse nordiste ne la transforme pas. Les Cistes en profitent pour remettre la main sur le match, elles occupent à présent le camp adverse et obtiennent une pénalité dans les 22m légèrement à gauche des poteaux. Morgane PEYRONNET ne tremble pas et redonne l’avantage à son équipe à la 20ème mn (10-7). 
Lors du coup de renvoi, les Cistes n’arrivent pas à enfoncer le clou et voient leur tentative de dégagement contrée par une adversaire. A la retombée du ballon, la défense bleue se met à la faute, puis concède 10m supplémentaires pour contestation. La buteuse Lilloise est maintenant en bonne position, pour tenter sa chance, mais elle se montre une nouvelle fois maladroite à 30m en face aux poteaux. Lille reste à l’attaque et il faut une bonne défense de Marine MENAGER pour remettre son équipe dans l’avancée. Montpellier occupe maintenant le camp lillois et parvient à marquer un essai par sa troisième ligne Émeline GROS à la 35ème (17-7). Le score n’évolue pas jusqu’à la mi-temps.
En seconde période, Montpellier est à nouveau sous la pression lilloise. Il ne leur faut pas moins de 3 sauvetages, in extremis, sur leur ligne avant que les locales ne parviennent à récupérer le ballon en défense. Les nordistes reviennent cependant à la charge mais cafouillent un ballon d’attaque dans les 22m du MHR. Lille se voit finalement pénalisé d’un carton jaune pour plaquage sans ballon.
Montpellier profite de cette supériorité numérique pour repartir à l’attaque. On assiste à une belle tentative de passe au pied mais l’action est finalement avortée, l’ailière bleue se fait pousser en touche. Sur la touche suivante, le maul montpelliérain s’organise et envoie Maëlle HUIBAN à l’essai à la 46ème mn (22-7).
L’entrée en jeu du banc montpellierain permet d’asseoir la domination des Cistes. Celles-ci trouvent, une nouvelle fois, la faille après plusieurs temps de jeu par un essai non transformé de Marine MENAGER à la 62ème mn (27-7). A ce moment-là, les Montpelliéraines croient tenir leur victoire bonifiée. Malheureusement, c’est sans compter sur la fin de match tonitruante des Lilloises qui parviennent à inscrire deux essais dans les dernières minutes dont un au milieu des poteaux (27-14 à la 70ème puis 27-21 à la 74ème). 
La fin du match est littéralement étouffante. Toutefois, le MHR tient bon et finit par remporter la victoire sur le score final de 27 à 21. 
Le regret des Cistes est de laisser échapper le bonus offensif. En effet, les Montpelliéraines devront attendre la dernière journée pour être fixées sur leur sort concernant les phases finales. Elles devront espérer une victoire de Bordeaux à domicile face à Blagnac pour avoir le droit de recevoir leur ¼ de finale sur leur pelouse de SABATHE. 
 
A la faveur du tournoi des 6 Nations féminin, la coupe de France reprendra ses droits et se déroulera à domicile sans ses internationales. Le MHR affrontera le Stade Toulousain le 27 mars puis le Stade Rennais le 3 avril au Stade SABATHE.