• Association
  • Elite 1 Féminine

Elite 1 Féminine : Un dénouement haletant!

Le 18 octobre 2021

STADE BORDELAIS 24 – 20 MHR

Ce dimanche 17 Octobre, l’élite 1 se déplace chez leurs rivales bordelaises, autre équipe invaincue de la poule 2. Sous un beau soleil automnal et sur la pelouse parfaite du stade St Germaine, les arbitres sont mis à l’honneur dans le cadre des journées de l’arbitrage. Le coup d’envoi est à 15h.

L’entame de match voit les locales dominer les débats, privant les montpelliéraines de munitions. Au quart d’heure de jeu, la capitaine Safi N’Diaye fait les frais de la pression exercée par les bordelaises et écope d’un carton jaune pour un en-avant volontaire. Le stade profite de cette supériorité numérique pour ouvrir le score (essai non transformé à la 17ème, 5-0). Les montpelliéraines se retrouvent et réagissent en défense  emmenées par les placages appuyés de Léa Chazalette et Maëlle Huiban. Leur première attaque d’envergure est récompensée par une pénalité, transformée par Morgane Peyronnet à la 26ème minute (5-3), puis une action de plusieurs minutes bien construite par les bleues connaît la même conclusion à la 32ème (5-6). La buteuse bordelaise répond à la 39ème  et permet à son équipe de reprendre la tête juste avant la pause (8-6, score à la mi-temps).

La seconde période redémarre comme la première a fini (pénalités pour le stade bordelais à la 50ème, 11-6, puis à la 60ème 14-6). À nouveau réduit à 14 suite au carton jaune infligé à Célia Roué (fautes répétées en défense), le MHR cède à nouveau après de longues minutes à défendre sa ligne (essai non transformé, 19-6 à la 72ème). 
Au pied du mur, les montpelliéraines enchaînent les temps de jeu à la main et sont récompensées à la 78ème par un essai de Safi N’Diaye transformé dans l’urgence par Peyronnet. Les minutes suivantes voient des vagues bleues déferler sur les lignes bordelaises qui cèdent une nouvelle fois dans les arrêts de jeu (essai de Morgane Peyronnet, 19-18). Le pied de l’ouvreuse montpelliéraine ne tremble pas pour amener les deux points de la transformation de son propre essai (19-20 à la 83ème). Les filles du MHR pensent avoir fait le plus dur. Cependant, pénalisées sur le coup de renvoi, elles se retrouvent une nouvelle fois prises à défaut par la furia bordelaise. Les locales franchissent une dernière fois la ligne après une attaque d’envergure qui voit leur joueuse pointer en coin au terme d’arrêts de jeu interminables et suffocants. Ce final haletant tourne donc finalement en faveur des bordelaises (24-20 score final). 

Le championnat d’Elite 1 se met maintenant en trêve internationale jusqu’au 5 décembre (reprise contre Chilly-Mazarin au stade SABATHE). Sur cette période, la coupe de France proposera cependant 2 déplacements aux montpelliéraines (à Lons le 7 novembre et à Grenoble le 20 novembre). 

Galerie photo