• Association
  • Elite 1 Féminine

Elite 1 Féminine : Un faux pas!

Le 27 mars 2022

MHR 20 – 22 STADE TOULOUSAIN

Ce dimanche 27 mars à 15h au Stade Sabathé, les Féminines du MHR reçoivent le Stade Toulousain alors que l’équipe de France Féminine ouvre son tournoi des 6 nations contre l’Italie (avec 3 montpelliéraines dans ses rangs). Ce match compte pour la 3ème journée de Coupe de France, une compétition qui se joue sur la période des matchs internationaux donc sans les joueuses sélectionnées. Lors de la première journée de ce championnat à Lons en Béarn, les Montpelliéraines ont enregistré une défaite et ne nourrissent plus l’espoir de qualification au coup d’envoi. En revanche, cette opposition est idéale pour donner du temps de jeu à leurs jeunes joueuses, encadrées par quelques tôlières comme Prune PEGOT, Khoudedia CISSOKHO ou leur capitaine internationale Safi N’DIAYE (tout juste de retour à la compétition après une blessure, au genou, contractée en toute fin de match lors de la victoire face à Bordeaux en championnat). Le temps printanier laisse espérer un jeu ambitieux et agréable. D’ailleurs, cela se confirme dès le coup d’envoi. 

En quelques phases de jeu bien construites, les Montpelliéraines remontent tout le terrain et pilonnent la ligne toulousaine. Célia ROUE finit par trouver l’ouverture et étend le bras par-dessus la ligne. (5-0 à la 10e). Les visiteuses répliquent immédiatement à la faveur de pénalités concédées par les locales qui les mettent en position de maul sur pénaltouche. Le regroupement rouge et noir franchit les 5m qui le sépare de la ligne pour remettre le score à égalité (5-5 à la 15e).
Très présentes sur les phases de combat, les Montpelliéraines sont récompensées sur plusieurs « contests » et remontent 90m de terrain de leur ligne à la ligne des 5m toulousaine. Elles jouent maintenant dans les 22m adverses et enchaînent les temps de jeu. La deuxième mêlée dans cette zone, en plein centre, permet un lancement de jeu léché qui franchit la ligne en coin. Malheureusement, l’arbitre refuse l’essai pour en-avant. Les Toulousaines trouvent une brèche, sur la mêlée suivante, dans la connexion entre les 3èmes lignes et la demie d’ouverture bleues puis elles repoussent la menace au milieu du terrain. Cependant, les filles de Montpellier repartent à la charge et se retrouvent à nouveau avec un lancer à 5m, finalement gâché par des imprécisions techniques. Elles s’offrent une deuxième chance à la suite d’un dégagement au pied raté. Les bleues sont à deux doigts de doubler la mise lorsqu’une interception assassine permet aux toulousaines de marquer un essai de 100m, à une passe, totalement contre le cours du jeu. La transformation en face des poteaux porte le score à la mi-temps à 5-12. 
En seconde période, remontées, par cet essai casquette, les Montpelliéraines reviennent sur le terrain comme des furies. Elles marquent une pénalité dès la 41ème minute, puis un magnifique essai à la 45e par Loanne DUBUCHE qui permettent aux bleues de reprendre la tête 13 à 12. A la 50ème, la pilier Clémence GIHR est pénalisée d’un carton jaune, obligeant les Montpelliéraines à subir la carence de 1ère ligne et à jouer à 13 contre 15. Les Cistes réussissent à passer cette période sans concéder de point, s’offrant même une tentative de pénalité malheureusement ratée. 
Le retour à l’égalité numérique voit finalement les Toulousaines marquer l’essai qu’elles espéraient en supériorité numérique (13-19 à la 65e). La fin de match est difficile pour les bleues. Malmenées en mêlée, le 8 de devant est sanctionné et la pénalité transformée… (13-22 à la 74e). Malgré tout, les Cistes relèvent pourtant une nouvelle fois la tête pour revenir inquiéter les Toulousaines sur leur ligne et finissent par marquer sur un beau lancement de jeu qui envoie Nolan NANGBO à l’essai, transformé par Anna MACIPE. Ce dernier essai arrive malheureusement trop tard pour parvenir à s’imposer (20-22 score final). 

Les filles du MHR recevront Rennes samedi 2 avril à 17h30 à Sabathe pour un dernier match de Coupe de France sans aucun enjeu pour les Montpelliéraines. Ce sera le dernier match avant une longue période sans compétition qui les mènera jusqu’aux quart de finale d’Elite 1 le week-end des 14 et 15 mai prochain.