Elite 1 Féminine : Victoire au GGL !

Le 13 mars 2023

Ce samedi 4 mars, les filles du MHR participent à un double match historique sur la pelouse du GGL Stadium. Pour la première fois en baisser de rideau du MHR / ASM de leurs homologues masculins, les Montpelliéraines reçoivent l’équipe du Stade Toulousain, championne de France en titre. L’enjeu est primordial puisque le club qui sortira vainqueur de cette rencontre sécurisera la deuxième place de la poule 1, synonyme de 1/4 de finale à domicile. 

Au coup d’envoi du match à 17:30, la fête est donc partout : sur la pelouse avec la victoire bonifiée des garçons contre Clermont, dans les tribunes où le public est resté en nombre pour encourager les filles et aussi dans le ciel où un soleil estival continue de briller dans le ciel héraultais. 

Dans les premières minutes, les bleues ont du mal à sortir de leur camp. Sur une pénalité, la demie de mêlée Prune Pegot

décide d’emballer le match en jouant rapidement à la main. Blessée au genou sur le plaquage, elle doit abandonner ses partenaires dès la 3e minute, remplacée par la jeune Anna De Almedia.

Les rouges et noires reviennent dans le camp bleu. Elles enchaînent au large après un maul sur touche et trouvent la première ouverture sur l’aile droite. La buteuse toulousaine met la transformation sur le poteau. (0-5 à la 7e minute) 

A la reprise, le jeu d’installe au milieu du terrain, les défenses neutralisant les attaques. La première incursion bleue dans les 22m toulousains se solde par une pénalité, transformée par la 3/4 aile Maë Lévy. (3-5 à la 19e minute)

Des fautes techniques entachent le jeu de part et d’autre, empêchant les deux équipes d’enchaîner de longues séquences. Les Montpelliéraines manquent de sérénité, notamment en mêlée où elles sont pénalisées sur les 50m. Les Toulousaines trouvent une pénaltouche bien contenue par la défense du MHR. Les bleues s’en remettent à leur ailière Cyrielle Banet, dangereuse sur chacun de ses ballons. Plaquée illicitement par sa vis à vis, elle permet à ses partenaires de se retrouver en supériorité numérique pendant 10 minutes. (Carton jaune contre le Stade Toulousain à la 30e minute).

Mais les bleues fébriles continuent malgré tout à subir les assauts des visiteuses qui récoltent une pénaltouche puis deux mêlées sur les 22m montpelliérains. À nouveau pénalisées dans ce secteur de jeu, les joueuses du MHR concèdent une nouvelle pénaltouche. Même sauvées par un mauvais lancer toulousain, les bleues peinent à sortir de leur camp. Sur une attaque enfin propre, elle parviennent cependant à balayer deux fois la largeur du terrain et récoltent une pénalité à 30m dès poteaux. Maé Lévy ne tremble pas pour prendre pour la première fois la tête au tableau d’affichage. (6-5 à la 38e minute). 

Juste avant à mi-temps, la buteuse toulousaine se montre une nouvelle fois maladroite à 40m en coin et la pause est sifflée sur un score inchangé (6-5, score à la mi-temps)

 

La colère des coachs dans les vestiaires semble porter ses fruits. Dès l’entame, les bleues récoltent une pénalité sur les 40m, malheureusement manquée. Mais les bleues enchaînent enfin le jeu et sont très vite récompensées. La deuxième ligne Julia Kotterer marque en coin sur un petit côté et Maë Lévy en feu transforme juste au-dessus de la barre. (13-5 à la 43e minute)

Les Toulousaines ne s’avouent pas vaincues pour autant et ce sont maintenant elles qui acculent les locales sur leur ligne. Après plusieurs minutes de défense acharnée, les bleues finissent par céder à nouveau. Essai en coin de l’ailière du stade toulousain, transformé (13-12 à la 51e minute)

Mais les filles du MHR repartent immédiatement à l’attaque. Elles obtiennent une penaltouche dans les 22m adversaires. Elles enchaînent les temps de jeu et Cyrielle Banet trouve une nouvelle fois une brèche petit côté. Essai non transformé (18-12 à la 54e minute)

Tout va mieux pour les Héraultaises. Les joueuses entrantes font du bien, notamment en mêlée. Le 8 montpelliérain est récompensé de ses efforts par une première pénalité sur les 40m, puis par un essai de sa demie de mêlée Anna De Almedia derrière une mêlée surpuissante à 5m. Transformé par Maë Lévy (25-12 à la 22e minute).

La mêlée du MHR fait une nouvelle fois preuve de sa supériorité en récupérant une pénalité sur une mêlée introduction Toulouse devant sa ligne. 

Les minutes s’égrènent à l’avantage de Montpellier, largement devant au score. Les bleues éteignent encore quelques alertes dans leurs 22m avant d’être libérées par le coup de sifflet final. (25-12, score final)

L’objectif est rempli pour les filles du MHR qui recevront donc leur 1/4 de finale à domicile (samedi 20 ou dimanche 21 mai).

Place maintenant au retour de la Coupe de France, qui se joue en l’absence des internationales mobilisées sur le Tournoi des 6 Nations. Les Montpelliéraines devront gagner à Sabathé le dimanche 26 mars contre Bobigny puis à Lyon le dimanche 2 avril si elles veulent se qualifier pour les phases finales de cette compétition.