• Association
  • Fédérale 1 Féminine

Enfin la dernière marche!

Le 29 mai 2022

MHR 33 – 11 ASM ROMAGNAT

Ce dimanche 29 mai, la Fédérale 1 Féminine joue sa ½ finale au Stade Edmond de Villiers contre l’ASM Romagnat à 15H. Les Montpelliéraines sont particulièrement galvanisées par ce match couperet.

L’entame de match est en faveur de Romagnat. En effet, les auvergnates bénéficient du vent et monopolisent pratiquement 10 mn le camp montpelliérain. Les Cistes sont confrontés à des adversaires redoutables sur le défi physique. Cependant, les Montpelliéraines, solides mentalement et surtout bien organisées en défense, restent sereines. La circulation défensive des bleues est impeccable et les auvergnates se heurtent, un quart d’heure durant, à un mur infranchissable. Les Montpellieraines reprennent l’ascendant sur les mêlées et font désormais jeu égal sur les rucks. Après deux temps de jeu sur un ballon bien conservé et une circulation offensive de qualité, la ligne de ¾ des Cistes gagne ses duels et décale l’ailière Lilou COZAR pour le premier essai montpelliérain. La domination en touche est également très nette pour les Montpelliéraines et ce, en attaque comme en défense. Les Cistes font de bons choix tactiques et des lancements de jeu particulièrement efficaces. Elles portent le ballon notamment dans le fermé et après des libérations rapides, la charnière parvient à le déplacer sur les extérieurs à destination des gazelles qui inscrivent un nouvel essai montpelliérain. Le vent reste à l’avantage des auvergnates qui défendent avec rage mais elles ne réussissent pas à renverser la tendance. Elles réduisent tout de même le score par deux pénalités. Le tableau d’affichage 26/6 est à l’avantage des Montpelliéraines à la pause.
En seconde période, Les auvergnates se montrent beaucoup plus incisives car elles doivent impérativement recoller au score. Elles attaquent, sans cesse, les Cistes qui profitent à présent du vent pour les repousser, judicieusement, au pied. En revanche, les bleues se mettent trop souvent à la faute et permettent à Romagnat de venir dans leur camp. Montpellier récupère plusieurs ballons et transforme le jeu pénétrant en jeu déployé. Le collectif fait de nouveau preuve d’application et inscrit un nouvel essai transformé. Romagnat viendra conclure la rencontre avec un bel essai mais les Cistes remportent la victoire et décrochent vaillamment leur place pour la finale.

Les joueuses exultent et le staff montpelliérain félicite tout son collectif pour cette rencontre qu’il estime la plus aboutie de la saison notamment sur la première période. Désormais, il faut partir à la conquête du graal et affronter le Stade Toulousain lors de la finale dimanche 4 juin à 13H30 au Parc des Sports Lesdiguières de Grenoble. 

Galerie photo