Focus sur MHR - PAU : Enfin du rugby !

Le 02 septembre 2020

Il s’en est passé du temps, depuis le dernier match de Top 14 au GGL Stadium... Cela fera très exactement 204 jours vendredi, soit une éternité depuis la réception de l’Aviron Bayonnais au cœur de l’hiver dernier. Depuis, une crise sanitaire sans précédent a secoué la planète ovale qui s’apprête finalement à rebondir. Car vendredi soir, à l’occasion de la réception de la Section Paloise, c’est à Montpellier que reviendra l’honneur d’accueillir le lancement tant attendu de la saison 2020/2021 de Top 14 au GGL Stadium !

Pour ce lever de rideau pas comme les autres, le MHR aura « bénéficié » d’une césure d'intersaison interminable certes, mais d’un seul match de préparation, soit 80 timides minutes face à Aurillac (victoire 19-13) pour relancer une machine qui commençait à rouiller. Vendredi, c’est une première opposition « à balles réelles » qui attendra nos Cistes face à une Section Paloise revancharde qui reste sur une addition salée au GGL Stadium (43-22 le 31 août 2019). Mais après une telle coupure, difficile d’avoir des certitudes que ce soit d’un côté comme de l’autre… Pas question pour le coach Xavier Garbajosa de se cacher derrière ce prétexte aux micros des journalistes : « On risque de manquer de rythme car on n’a pas joué depuis six à sept mois. Ce ne sera pas une excuse, cela peut même être un avantage en termes de fraîcheur ».

Malgré une préparation tronquée, nos Cistes devront trouver les arguments pour répondre présents vendredi soir devant leur public.

Un manque de rythme certes, mais sûrement pas un manque d’envie à en écouter Guilhem Guirado, également présent en conférence de presse mardi. … «  J’ai été très dur avec moi-même, pour être prêt et me donner les moyens de revenir. Après autant de temps sur le côté, tu t’aperçois que tu aimes plus que tout ta passion et que l’envie est décuplée pour y regoûter ». L’ancien capitaine du XV de France, sérieusement blessé au biceps en novembre dernier, est en effet finalement d’attaque et devrait faire sa première apparition au GGL Stadium sous le maillot bleu vendredi soir. Un lieutenant de poids pour Arthur Vincent, qui du haut de ses 20 ans, sera le capitaine des Cistes pour ce premier match officiel. Une belle et juste récompense pour le jeune melgorien, dont la trajectoire ne cesse d’étonner qui, on l’espère, saura mener nos Cistes vers une première victoire, synonyme, enfin, de jours meilleurs !