• Fonds de dotation

Les Cistes poursuivent leur engagement avec les Restos du Cœur

Le 26 novembre 2019

Le coup d’envoi de la 35ème campagne d’hiver des Restos du Cœur est donné ce mardi 26 novembre pour un nouveau match contre la précarité. Dans l’Hérault, les effectifs de la délégation locale seront renforcés les lundis soirs, durant tout l’hiver, par la présence de deux joueurs du MHR. Ces derniers, présents sur la base du volontariat, se relaieront pour donner un coup de main, le temps de quelques heures, aux bénévoles déjà en place. Le principe reste le même que l’année passée : participer à la préparation des repas au local de l’association et à la distribution au quartier des Arceaux à Montpellier.

Le constat revient implacablement chaque année : Les Restos du Cœur ont pris une place indispensable dans l’environnement social français pour aider les plus démunis, en distribuant de la nourriture en premier lieu mais aussi des vêtements chauds et une dose non négligeable de réconfort moral. Louis Picamoles et Benoit Paillaugue, les deux premiers joueurs à avoir enfilé la chasuble rose pourront en témoigner : les quelques mots échangés avec les bénéficiaires font tout aussi chaud au cœur que le repas distribué quelques minutes avant. La présence de nos deux joueurs emblématiques a été d’ailleurs perçue comme une marque de sympathie et d’attention pour la plupart des gens présents à cette distribution. Certains ont même demandé s’ils pourront revenir au GGL Stadium assister à un match du MHR, signe que la connexion établie l’année passée est toujours d’actualité.

On aura retrouvé également avec plaisir la dynamique équipe des bénévoles du lundi soir, bien contente de pouvoir compter sur la présence des deux rugbymen. Ils se sont d’abord afférés en cuisine avec notamment une présence remarquée lors de la confection de la salade de fruits. Couper un ananas n’est d’ailleurs pas si facile, n’est-ce pas Louis ? Ils ont ensuite poursuivi les festivités en s’attaquant aux palettes de conserves qu’il fallait soigneusement déposer sur les étagères prévues à cet effet. Un bon moyen pour nos joueurs de saisir le travail abattu chaque jour par les bénévoles ! Puis ce fut le moment du repas des bénévoles, une sorte de petite pause après plus de 2 heures d’efforts. C’était non sans rappeler le fameux repas d’avant match, cher aux rugbymen, celui fait de petites discussions et rigolades avant de retrouver le sérieux du « terrain ». Un moment idéal pour cimenter le groupe dirait-on dans le vocabulaire du monde ovale.

A l’origine du projet, le Fonds de dotation Montpellier Rugby entend jouer sur la durée et pérenniser son soutien à une cause qui trouve un écho dans tout le club. Cette saison, la mobilisation ne concerne plus uniquement les joueurs, puisque le staff sportif et les salariés administratifs viendront aussi donner de leur temps les lundis soirs. Un bon moyen de montrer que notre #TeamMHR est solidaire à tous les niveaux. Et puisque la boucle de solidarité n’a pas de frontières, Tressol Chabrier mécène du fonds de dotation et partenaire du club organise lui aussi son action au profit des bénéficiaires des Restos. En effet, le 5 décembre prochain une distribution de jouets sera organisée dans un des locaux de l’association suite à une collecte mise en place jusqu'au 29 novembre dans toutes les concessions Tressol Chabrier. Evidemment, pour compléter cette chaine vertueuse, ce sont les joueurs du MHR qui effectueront les « papas Noël ».

 

« C’est pas vraiment de ma faute si y’en a qui ont faim. Mais ça le deviendrait si on y change rien »

Coluche

 

Les restos du cœur en 2018-2019

  • 133.5 Millions de repas distribués
  • 900 000 personnes accueillies
  • 73 000 bénévoles dans 2013 centres et antennes
  • 1292 personnes en difficulté logées
  • 4 280 personnes accompagnées dans leur recherche d’emploi dans les 389 centres SRE
  • 93.1 millions d’euros de ressources collectées auprès du grand public.

 

Source : Restos du Coeur

Galerie photo