• Equipe pro
  • Communiqué de presseCommuniqué de presse

Officiel : Philippe Saint-André a rejoint le MHR

Le 06 mars 2020

 

C’est désormais officiel, Philippe Saint-André a officiellement pris ses fonctions au sein du Montpellier Hérault Rugby. L’ancien ailier de l’AS Montferrandaise et du XV de France prend ainsi la succession de Vern Cotter au poste de directeur de rugby. Un poste qu’il a déjà occupé par le passé en Angleterre d’abord, à Gloucester puis à Sale. Il rejoint ensuite le RC Toulon en tant que directeur sportif avant de devenir sélectionneur du XV de France de 2011 à 2015. Fort de ces expériences au plus haut niveau, Philippe Saint-André apportera son expertise et son savoir-faire à toutes les strates du club.

 Philippe, quel est votre rôle au sein du MHR ?

Mon rôle est d’accompagner la « mutation » du club pour que, dans les années à venir, il n’ait plus à souffrir de la règlementation des JIFFS ou des problèmes d’effectif liés à l’absence des internationaux, ce qui est le cas en ce moment... Pour cela, il va falloir travailler main dans la main avec notre association et se servir du bassin montpelliérain pour établir un plan de succession. Des choses ont été initiés mais il faut que Xavier et moi allions plus loin.

Si vous deviez résumer votre action, que diriez-vous ? 

L’organisation du rugby français a beaucoup évolué ces dernières années. Je souhaite apporter toute mon expérience au club pour qu’il aille de l’avant et l’accompagner dans ces mutations. La clé, c’est l’anticipation ! Comme je viens de l’expliquer, il y a déjà un travail de maillage à faire avec les clubs alentours. La priorité sera toujours de donner une place aux joueurs issus de notre formation et de réussir à conserver nos meilleurs éléments pour construire notre histoire. Je dirais également que l’institution est importante. Le joueur a beaucoup de droit mais il a aussi des devoirs envers son club et je peux apporter mon regard sur ce point bien précis afin d’aider le staff mais aussi les administratifs. L’état d’esprit est primordial. 

Quelle va être votre relation avec le staff sportif ? Est-ce que vous serez amené à être sur le terrain ?

J’ai toujours dit que je m’interdirais jamais de me remettre en short mais pour l’instant j’ai vraiment énormément de travail ! Je fais tout à fait confiance à notre staff qui est d’une grande qualité. Tous les points vont compter et je suis là pour qu’ils ne se concentrent que là-dessus. 

 Est-ce que vous avez un planning en tête ?

Absolument pas. On est dans la bataille ! Tout devient de plus en plus rigoureux et les changements interviennent rapidement donc il faut s’adapter. Mon rôle c’est de mettre le niveau d’exigence encore plus haut.

 Qu’avez-vous envie de dire à nos supporters ?

 Que l’humain est au centre de tout et que les joueurs ont besoin de tout le monde : les supporters comme les partenaires. Nos Bleus seront bientôt de retour au GGL Stadium pour nous aider aussi. Nous sommes dans un sprint à la qualification et la fin de saison s’annonce irrespirable ! Je leur dirai simplement que nous travaillons pour demain et qu’il nous faut du temps mais également du soutien.