• Association
  • Elite 1 Féminine

Elite 1 Féminine: Si proches du but !

Le 14 janvier 2023

STADE TOULOUSAIN 20 – 17 MHR

Ce samedi 14 janvier, six jours après leur brillante victoire contre le Stade Bordelais, les féminines du MHR se trouvent à nouveau au pied d’une montagne de l’Elite 1: le Stade Toulousain. Défaite surprise sur la pelouse de Lons en Béarn lors de la première journée, les championnes de France en titre n’ont déjà plus le droit à l’erreur, alors que les Montpelliéraines viennent à Ernest Wallon sans complexe défendre leur invincibilité et leur première place acquise une semaine plus tôt. A 17h, heure du coup d’envoi, le soleil descend sur Toulouse mais les températures restent clémentes pour un mois de janvier. La pelouse synthétique laisse espérer un ballon propre et de belles envolées. 

Dans les premières minutes du match, les locales monopolisent le ballon. Pénalisées dans leurs 22m, les Montpelliéraines concèdent l’ouverture du score à la buteuse rouge et noire (3-0 à la 7ème). 15 minutes plus tard, à la suite d’un échange de coups de pied, la relance toulousaine, au large, prend de vitesse la ligne bleue, mal reformée, sur l’extérieur, essai transformé (10-0 à la 24ème).
La réaction du MHR intervient dès la reprise du jeu. La jeune arrière Maë LEVY tente un petit coup de pied par-dessus la défense qui lui revient dans les mains ; stoppée à quelques mètres de la ligne, elle est relayée au large par une ligne hybride qui refait un point de fixation à un mètre de la ligne. Prune PEGOT a juste extraire le ballon pour marquer entre les poteaux (10-7 à la 27ème).
Malgré quelques occasions de part et d’autre : Maë Lévy à l’offensive pour Montpellier et une ultime tentative de pénalité pour la buteuse stadiste. Plus rien ne sera marqué avant la mi-temps (10-7).
A la reprise, les Cistes parviennent à récupérer un ballon en mêlée dans leurs 30 m. Elles remontent alors patiemment tout le terrain pour marquer entre les poteaux et prendre la tête pour la première fois dans ce match (10-14 à la 45ème).
Malheureusement, les bleues négocient mal la réception du coup d’envoi et subissent la pression toulousaine. Elles cèdent le terrain, mètre après mètre, et encaissent un essai, en coin, après un pilonnage en règle de plusieurs minutes : essai non transformé (15-14 à la 49ème). A la 57ème, une tentative de but, lointaine, de l’inévitable Maë LEVY échoue sur la barre transversale. Cependant, le jeu s’installe dans les 22 m toulousains et il faut seulement 2 mn pour voir, cette fois-ci, une réussite au pied sur une tentative plus proche qui permet au MHR de reprendre la tête (15-17 à la 59ème).
Les Cistes se font à nouveau peur sur la reprise du jeu mais parviennent finalement à se donner un peu d’air en récupérant un ballon sur un maul à 5 m de la ligne. Elles continuent cependant à jouer dans leur camp et ne tardent pas à subir de nouveau les assauts rouge et noir. Le combat fait rage et la troisième ligne Léa CHAZALETTE quitte le terrain, sonnée, suite à un plaquage comme d’habitude engagé (74ème). Les bleues restent solidaires et bénéficient d’une faute de main de l’attaque toulousaine. Elles parviennent à éloigner le danger en se dégageant, en deux temps, par Caroline BOUJARD. Malheureusement, une pénalité concédée les ramène dans leur camp. Sur la pénaltouche, les Montpelliéraines réussissent à voler le ballon à leurs adversaires mais celui-ci passe d’un coté à l’autre et on sent chaque équipe au bord du KO. Dans les dernières minutes, la mêlée héraultaise est pénalisée dans ses 40 m.  Le MHR se retrouve une nouvelle fois à défendre une pénaltouche à l’entrée de ses 22 m. Sans faire de faute, elles parviennent à arrêter la progression du maul à 7 m de la ligne et récupèrent l’introduction de l’ultime mêlée du match qui pourrait sceller la victoire. Malgré le retour sur coaching de ses piliers titulaires, Rkya AIT LAHBIB et Rose BERNADOU, la mêlée des Cistes est pénalisée. Il s’en suivra une pénaltouche à 5m de leur ligne mais la défense ne parvient pas à endiguer le maul toulousain. Elle cède dans les arrêts de jeu (essai non transformé, 20-17 sur la sirène). 

Les Montpelliéraines perdent, à la fois, le match et leur première place au profit des Bordelaises ; larges gagnantes sur la pelouse de Lons en Béarn. 
Dimanche prochain, les Montpelliéraines auront à cœur de finir la phase aller en beauté avec la réception de Chilly-Mazarin, lanterne rouge de la poule 1 dimanche 22 janvier à 15h au Stade Sabathé.

(Crédit photo : Guilhem AUGIER DE CREMIERS)

Galerie photo